International

L'Ohio interdit l'avortement si le cœur du fœtus bat

Le parlement de l’Etat de l’Ohio, au centre des Etats-Unis, a voté début décembre 2016 un projet de loi interdisant l’avortement dès le moment où le cœur du fœtus peut être entendu.

Le texte avait déjà échoué deux fois devant l’organe législatif dominé par les républicains, rapporte le 7 décembre 2016 l’agence d’information américaine Catholic News Agency (CNA). Pour entrer en vigueur, la nouvelle législation doit cependant être validée par la Cour suprême au niveau fédéral, ce qui auparavant était très incertain. Le projet de loi a ainsi été ravivé à la perspective que le président Donald Trump mettra en place des juges plus enclins à restreindre l’avortement.

L’interdiction d’avorter dès que le cœur du bébé est entendu pourrait s’appliquer à des femmes à partir de leur sixième semaine de grossesse. Le texte admet des exceptions dans les cas où la santé de la mère serait en danger.

Les associations anti-avortement de l’Etat ont salué la décision du Parlement. Les groupes «pro-choice» ont de leur côté annoncé qu’ils s’opposeraient légalement au projet de loi. (cath.ch/cna/rz)

Dans l'Ohio, les foetus dont le coeur bat pourraient ne plus être avortés
9 décembre 2016 | 11:00
par Raphaël Zbinden
Avortement (137), Donald Trump (108), Etats-Unis (417)
Partagez!