International

Lourdes: «La saison des pèlerinages n’est pas remise en cause»

Le sanctuaire de Lourdes a pris des mesures pour prévenir la propagation du coronavirus, notamment en fermant les piscines. «La saison des pèlerinages n’est cependant pas remise en cause», rassure le sanctuaire marial le 1er mars 2020.

Comme tous les grands lieux de rassemblement humain, le sanctuaire de Lourdes suit de près l’évolution du coronavirus. Le service de communication du sanctuaire se veut rassurant: dès le 24 février «une cellule de veille a été mise en place autour du recteur et du médecin permanent du Sanctuaire. La cellule est en liaison quotidienne avec les autorités sanitaires et la Préfecture des Hautes-Pyrénées afin d’appliquer les mesures du Ministère de la Santé».

L’attention est cependant soutenue, confirme le service communication du lieu, en raison de la fragilité des personnes fréquentant le site marial. «Nous avons adopté les mesures de prévention recommandées par l’Eglise de France»: la communion est donnée sur la main, le signe de paix est suspendu, les bénitiers ont été vidés et, mesure la plus voyante, les piscines sont fermées au public jusqu’à nouvel ordre. En revanche, les pèlerins peuvent toujours se laver le visage et les mains aux fontaines du sanctuaire.

«Cela étant, explique-t-on à la communication, la saison des pèlerinages ne débute que le 5 avril prochain, dimanche des Rameaux. Elle n’est en aucun cas remise en cause pour le moment. Nous avons le temps de nous adapter».

L’organisation a cependant pris les devants. Il est en effet prévu de reprendre contact, à partir du 2 mars, avec chaque directeur de pèlerinages, président d’Hospitalités et organisateur de pèlerinages afin de mettre en conformité tous les rassemblements à Lourdes avec les mesures prises ce jour, ajoute un communiqué publié le 29 février.

Le sanctuaire s’adaptera aux mesures annoncées par les autorité sanitaires françaises: pas de rassemblement de plus 5’000 personnes. Si les restrictions sont toujours en vigueur début avril, il est prévu, entre autres, d’augmenter le nombre de messes, notamment à la basilique souterraine Saint-Pie X qui peut accueillir jusqu’à 10’000 personnes.

«Nous invitons ceux qui le peuvent à prier pour les pèlerins, afin que la peur ne l’emporte pas sur la raison. Ayons confiance en Notre-Dame de Lourdes et gardons l’espérance», conclut le communiqué. (cath.ch/com/bh)

Il serait possible d'augmenter le nombre de messes si les restrictions liées au coronavirus étaient maintenues à l'ouverture de la saison des pèlerinages | © Apesrl
2 mars 2020 | 17:07
par Bernard Hallet
Partagez!