Suisse

Lugano: la cathédrale San Lorenzo rendue aux Tessinois

La cérémonie d’inauguration de la cathédrale San Lorenzo de Lugano (TI) a donné, le 13 octobre 2017, le «la» du grand week-end qui restituera aux fidèles et à tous les Tessinois, l’église mère des catholiques du Canton.

«Aujourd’hui, après un long chemin, s’est accompli un désir cultivé depuis longtemps», a souligné Mrg Valerio Lazzeri, évêque de Lugano, en accueillant les fidèles lors de la cérémonie. Devant une assemblée nombreuse, il a remercié Mgr Pier Giacomo Grampa, son prédécesseur, qui «a mis sur les rails le train qui aujourd’hui rentre avec joie à la gare».

Mgr Lazzeri a rappelé qu’il s’agissait désormais de «reprendre de la vigueur pour notre engagement» et de laisser «les pierres de notre Cathédrale, qui proclament en silence la splendeur de la grâce, renforcer notre voix, tout en humilité, en disant à tout le monde la libération portée par Jésus».

La partie officielle a été ouverte par la Fuga et Allegro en ré mineur, de Vincent Lübeck (1654-1740), jouée par Walter Zweifel, en donnant un ton particulièrement solennel et festif.

Le conseiller d’Etat Claudio Zali a relevé pour sa part, que s’est ouvert aujourd’hui un des plus importants monuments de notre Canton. «La valeur symbolique, artistique et architecturale de ce bien culturel s’étend bien au-delà des frontières de la Ville qui a la chance de la posséder et dans laquelle nous sommes réunis aujourd’hui», a relevé Claudio Zali.

Un bien architectural et un lieu de foi

La première partie de la soirée s’est conclue avec le discours de M. Marco Borradori, syndic de Lugano, qui a rappelé qu’aujourd’hui, «un bien culturel architectural et un lieu de foi, avec une immense valeur liturgique et spirituelle était à nouveau livré à la ville de Lugano, au diocèse, à l’évêque et à toute la population.»

Marco Borradori a précisé que le rapport qui lie la ville de Lugano à sa Cathédrale est historique et toujours très étroit. «Je ne sais pas combien d’entre vous savent que le blason de la Ville est sculpté sur le font baptismal de l’église», a-t-il indiqué. Cette inscription remonte à 1430 et représente le premier et plus ancien exemple des armoiries de la ville que nous connaissons, la croix blanche sur champ rouge et les lettres L, V, G, A. «Ce symbole, petit mais significatif, rappelle le lien indissoluble entre cet édifice et l’histoire de notre communauté.»

Après une pièce de Mendelssohn, la parole a été donnée à ceux qui ont travaillé concrètement dans la Cathédrale, avec leur tête, leurs mains et leur cœur. Ainsi la Cheffe de l’Office des Biens culturels de l’Etat, Mme Simonetta Biaggio Simona, a expliqué la longueur des travaux par la multiplicité et la complexité des interventions nécessaires pour que le monument retrouve sa splendeur. Au terme de la cérémonie, les invités ont pu découvrir la Cathédrale dans toute sa beauté. (cath.ch/com/bh)

Lugano le 13 octobre 2017. Mgr Lazzeri, évêque de Lugano, a inauguré la cathédrale San Lorenzo de Lugano. | © Diocèse de Lugano
14 octobre 2017 | 09:10
par Bernard Hallet
Cathédrale (57), Lugano (61), Tessin (71), Valerio Lazzeri (13)
Partagez!