La Lumière de la Paix arrive en Suisse romande

La Lumière de la Paix arrive en Suisse romande où elle sera partagée à l’église St Pierre de Fribourg le 11 décembre 2016. Marco Cattanéo, responsable de la démarche pour la Suisse romande, espère pouvoir organiser une édition œcuménique de cette fête.

«Cette lumière appartient au monde, comme la paix», relève Marco Cattaneo, responsable pour la Suisse romande de l’Association La lumière de la Paix. «C’est énorme tout ce qu’il y a derrière cette lumière! Allumée dans la Grotte de la Nativité, elle ne s’éteint plus et se répand dans le monde!».

Comme chaque année, un enfant va allumer la Lumière de la Paix à Bethléem. La flamme voyagera par les airs jusqu’à Vienne, où des enfants de toute l’Europe vont venir la partager. «Un groupe de 29 jeunes du canton de Fribourg va faire la déplacement jusqu’en Autriche pour prendre cette lumière et la ramener en Suisse romande», explique Marco Cattanéo. Elle sera partagée lors d’une célébration eucharistique à l’église St-Pierre, le 11 décembre prochain.

Venus de toute la Romandie, certains retourneront dans leur canton pour répandre cette lumière. Les CFF autorisent exceptionnellement les voyageurs avec une flamme dans leurs rames ce jour-là, pourvu qu’ils soient munis de lanterne de transport. Le 13 décembre, les jeunes Suisses partis à Vienne chercher la lumière, seront reçus officiellement au Palais fédéral par Johann Schneider-Ammann, le président de la Confédération.

Une édition œcuménique en 2017?

Le responsable pour la Suisse romande aurait souhaité une édition 2016 œcuménique qui se serait déroulée sur une place publique, «un signe fort d’œcuménisme!». Il avait pour cela contacté les représentants des autres Eglises. «Ce ne sera pas pour cette fois. J’entamerai des démarches en ce sens plus tôt, en 2017».

Marco Cattanéo a repris, en collaboration avec Elisabeth Scheidegger, la responsabilité de la Lumière de la Paix pour la Suisse romande il y a quatre ans. Il a souhaité rassembler autour de cette démarche les Romands qui allaient chercher individuellement la lumière à Zurich. «Symboliquement, cette lumière nous lie les uns aux autres, on ne l’arrête pas, elle nous rend plus joyeux».

 

La Lumière de la Paix sera accueillie, au cours d’une célébration eucharistique le 11 décembre, à 17h00 à l’église St Pierre de Fribourg. Une fête de la Paix devant l’église suivra la célébration.


Une lumière partagée dans toute la Suisse et 30 pays d’Europe

La Lumière de la Paix a été célébrée en Suisse pour la première fois en 1993. Depuis, elle est devenue une coutume de plus en plus appréciée en décembre, elle rappelle le vrai sens de la fête de Noël. L’idée est née en 1986 dans les studios de la radio-télévision autrichienne ORF. Un enfant allume une lumière dans la grotte de la Nativité à Bethlehem, la Lumière de la Paix, qu’on transporte en avion jusqu’à Vienne dans une lanterne spéciale.

Elle est ensuite transmise dans plus de 30 pays d’Europe et d’outre-mer. Une Lumière – en guise de symbole de Paix – est offerte par les gens d’une main à l’autre, mais elle reste la même Lumière. Lors de l’arrivée officielle en Suisse, la Lumière de la Paix est remise aux délégués de plus de 200 régions de Suisse, au cours d’une grande fête. La Lumière se répand ensuite dans tout le pays, touchant le cœur des hommes, traversant toutes les frontières sociales, religieuses et politiques. (cath.ch/com/bh)

Arrivée par avion depuis la grotte de Béthléem, la lumière de la Paix se partagera à l'église St Pierre de Fribourg le 10 décembre 2016.
6 décembre 2016 | 17:18
par Bernard Hallet
Partagez!