Les exécutions capitales ne seront peut-être plus qu'un mauvais souvenir en Malaisie |  © Fraser Mummery/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY 2.0</a>
International
Les exécutions capitales ne seront peut-être plus qu'un mauvais souvenir en Malaisie | © Fraser Mummery/Flickr/CC BY 2.0

Malaisie: les chrétiens soutiennent l'abolition de la peine de mort

11.10.2018 par Raphaël Zbinden

Les chrétiens en Malaisie accueillent favorablement la décision du gouvernement d’abolir la peine de mort, rapporte l’agence d’information vaticane Fides, le 11 octobre 2018. Ils demandent également que les condamnés soient graciés.

Le 10 octobre 2018, dans le cadre de la Journée mondiale contre la peine de mort, le Conseil des ministres malaisien a communiqué sa volonté d’abolir la peine capitale. Le projet de loi formalisé par le gouvernement sera discuté lors de la prochaine session parlementaire débutant le 15 octobre.

Entre temps, les exécutions prévues ont été suspendues. Concernant les personnes actuellement condamnées à mort, une commission spéciale devra examiner leurs demandes. “Notre opinion est que les condamnations déjà émises ne doivent pas être exécutées”, affirme à Fides le catholique Hector Fernandez, membre de l’organisation Malaysians Against Death Penalty and Torture (MADPET). Le militant assure que la grande majorité des chrétiens du pays soutiennent le projet de loi.

Selon les données officielles, 1’267 personnes attendent actuellement leur exécution, soit 2,7% de la population carcérale de Malaisie, au total estimée à 60’000 détenus. (cath.ch/fides/rz)


La peine de mort est dénoncée par de nombreux milieux dans le monde (Photo:World Coalition Against the Death Penalty/Flickr/CC BY-SA 2.0)

A l′ONU, le Saint-Siège plaide pour l′abolition universelle de la peine de mort 

Pour Thierry Collaud, le changement de doctrine sur la peine de mort manifeste le dynamisme de l'éthique chrétienne | © Pierre Pistoletti

Peine de mort: la doctrine morale de l’Eglise n'est pas figée

Actualités ›