International

Maltraitance envers les enfants: le cardinal Müller se défend

Mis en cause le cadre de l’affaire de maltraitances dans l’école des «Moineaux de la cathédrale de Ratisbonne», en Allemagne, le cardinal Gerhard-Ludwig Müller se défend en rappelant que c’est lui qui constitué une commission en 2010 pour établir la vérité des faits commis 40 à 50 ans auparavant.

Dans le journal italien Corriere della Sera le 19 juillet 2017, le cardinal Müller, évêque de Ratisbonne entre 2002 et 2012, indique avoir chargé en 2010 une équipe d’experts d’investiguer sur des faits qui se sont passés 50 ans avant son mandat. Le résultat de cette étude peut être retrouvé sur le site internet du diocèse, précise-t-il.

Selon le cardinal, cette décision avait été saluée à l’époque par l’auteur du nouveau rapport, Ulrich Weber. Dans cette enquête publiée le 18 juillet, l’avocat a mis en évidence de manière «hautement plausible»qu’ au moins 547 enfants et jeunes, membres du célèbre chœur de la cathédrale, ont subi des violences physiques, mais aussi parfois sexuelles, entre 1945 et 1992.

On ne peut pas faire de procès aux morts

En présentant son rapport, l’avocat Weber a cependant estimé que Mgr Müller avait fait preuve de faiblesse dans la stratégie, l’organisation et la communication, lorsque les premiers éléments sur cette affaire ont commencé à émerger. Il est «trop facile de juger les débuts sept ans après», répond l’ancien préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Ajoutant sur la chaîne catholique italienne TV2000 le 20 juillet, qu’on ne pouvait pas faire de procès aux morts.

Pour le cardinal Müller, ce sont de nouvelles informations apparues en 2015 qui ont permis à l’actuel évêque de Ratisbonne, Mgr Rudolf Voderholzer, de demander à Ulrich Weber d’enquêter.

Par ailleurs, l’Eglise a besoin d’une justice impartiale car c’est seulement ainsi qu’elle pourra montrer son affection maternelle, estime le cardinal allemand. Cela passe par le respect de la présomption d’innocence tout en ne refusant la parole à aucune victime. (cath.ch/imedia/xln/mp)

 

La cathédrale de Ratisbonne en Allemagne (photo Wikimedia commons Omnidoom 999 CC BY-SA 2.5)
20 juillet 2017 | 16:16
par Maurice Page
Partagez!