International

Marseille, «étape» dans le pèlerinage méditerranéen du pape François

Marseille pourrait être la porte d’entrée d’un prochain pèlerinage du pape François en France, a déclaré Mgr Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille, à Vatican News le 9 avril 2021 à l’issue d’une audience privée avec le pape François au Vatican. Le pontife est officiellement invité à Marseille à la Toussaint prochaine.

La rencontre a été l’occasion d’un tête-à-tête «spirituel». Mgr Aveline a défendu auprès du pontife le sens que pourrait prendre une venue dans la cité phocéenne dans son long pèlerinage méditerranéen initié sur l’île de Lampedusa (Italie) en 2013 et qui l’a déjà mené à Lesbos (Grèce), Tirana (Albanie) ou encore Rabat (Maroc).

Une «théologie de la Méditerranée»

Un tel déplacement, affirme Mgr Aveline, permettrait de développer une «théologie de la Méditerranée». Cette théologie régionale a été théorisée par le pape François en 2019 lors d’un colloque à Naples et reprise par des évêques du pourtour méditerranéen en février 2020 lors d’une réunion à Bari, chef-lieu de la région des Pouilles, sur la côte adriatique de l’Italie – une réunion à laquelle avait participé Mgr Aveline.

Sur ces bases, la discussion du prélat marseillais avec le pontife a été l’occasion d’un «discernement» sur l’opportunité d’un chemin synodal méditerranéen, s’inspirant du modèle du Synode de l’Amazonie, qui s’est conclu à Rome en 2019.

Possibilité d’un chemin synodal méditerranéen?

Comme il l’avait confié à l’agence I.MEDIA en février dernier, l’archevêque français a souligné les qualités de Marseille qui comptent aux yeux du pontife: la dimension «cosmopolite» de sa cité, qui en fait un laboratoire du dialogue interreligieux; la dimension sociale d’une ville marquée par une grande disparité économique, propice selon lui à une vitalité pastorale et missionnaire; et enfin la dimension européenne, présentant le port provençal comme une «porte de l’Occident».

Si un pèlerinage apostolique à Marseille pourrait voir le jour, la venue du pontife dans la cité phocéenne pour la Toussaint n’est pour l’instant pas confirmée. Un haut responsable de la Curie romaine a récemment déclaré à I.MEDIA qu’un voyage du pape en Provence n’était pas prévu dans l’agenda en 2021.

Crainte d’une éventuelle victoire électorale de Marine Le Pen

Par ailleurs, la proximité des élections présidentielles en France de 2022 pourrait aussi être un frein à une visite, le Saint-Siège privilégiant, pour les déplacements à l’étranger de l’évêque de Rome, des dates éloignées de toute échéance électorale.

Récemment, le pape François avait confié à un groupe de Français son inquiétude quant à une éventuelle victoire électorale de Marine Le Pen, une indiscrétion qui pourrait aussi rendre plus complexe la présence du pontife en France dans un contexte pré-électoral. Ce d’autant plus, que lors de l’entretien entre Mgr Aveline et le chef de l’Eglise catholique, les deux hommes se sont interrogés sur la façon de «travailler pour lutter contre les populismes qui profitent de la pauvreté».

Autre obstacle à une venue cet automne: la COP26 qui doit se tenir dans la ville écossaise de Glasgow au début du mois de novembre. Les évêques d’Écosse espèrent une visite du pontife afin qu’il vienne aborder un de ses thèmes de prédilection: la défense d’une écologie intégrale.

Pas de canonisation de Charles de Foucauld à Marseille

Si un déplacement à Marseille avait toutefois lieu, il est probable que le pape François n’en profite pas pour canoniser Charles de Foucauld – demande faite à la Congrégation pour les causes des saints par les moines de l’abbaye cistercienne de Notre-Dame des Neiges, en Ardèche.

Selon plusieurs sources vaticanes importantes consultées par I.MEDIA, la canonisation du Français avec six autres saintes devrait en effet être célébrée par le pape à Rome, et annoncée prochainement lors d’un consistoire. Concernant Charles de Foucauld, le pape François aurait même confié à un visiteur qu’il ne souhaitait pas que la célébration ait lieu en France, «pays colonisateur». (cath.ch/imedia/cd/be)

Marseille, la cathédrale Sainte-Marie-Majeure | © Dusty flickr.com
11 avril 2021 | 15:04
par Jacques Berset
Partagez!