Pas encore de décision sur le caractère surnaturel ou non des événements de Medjugorje  (Photo:Miran Rijavec/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY 2.0</a>)
Vatican
Pas encore de décision sur le caractère surnaturel ou non des événements de Medjugorje (Photo:Miran Rijavec/Flickr/CC BY 2.0)

Medjugorje: Un administrateur apostolique pour ce sanctuaire controversé ?

04.07.2016 par I.MEDIA

La nomination par le pape d’un administrateur apostolique pour le sanctuaire marial de Medjugorje (Bosnie-Herzégovine) est “une hypothèse étudiée” par Rome, “mais il n’y a encore aucune décision de prise en ce sens”.

C’est ce que le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, le Père Federico Lombardi, a affirmé le 4 juillet 2016 après que la presse locale ait annoncé l’intention du Vatican de retirer aux frères franciscains la gestion de ce lieu controversé.

La gestion du sanctuaire peut-être bientôt retirée aux franciscains

Cette nomination pourrait intervenir en même temps que l’annonce par le Saint-Siège du résultat des travaux de la commission spéciale de cardinaux et de théologiens mise en place par Benoît XVI et qui avait travaillé sur la question de mars 2010 à début 2014.

En juin 2015, de retour d’un déplacement en Bosnie-Herzégovine, le pape François lui-même avait annoncé une prochaine décision romaine concernant la validité des apparitions mariales à Medjugorje, sanctuaire controversé au sud du pays qui attire cependant un million de fidèles par an.

Une “spiritualité chrétienne un peu éthérée”

Quelques jours plus tard, lors d’une messe à la Maison Sainte-Marthe au Vatican, il avait ironisé sur les “voyants” qui prétendent assister à des apparitions régulières de la Vierge. Il avait mis en garde devant la tentation d’une “spiritualité chrétienne un peu éthérée”, avant de lancer: “Mais où sont ces voyants qui nous disent aujourd’hui quelle lettre la Vierge enverra à 16 heures ? Et ils vivent de cela. Cela n’est pas l’identité chrétienne. La dernière parole de Dieu s’appelle Jésus, rien de plus”.

Dans la petite localité de Medjugorje, située à 25 kilomètres au sud-ouest de Mostar, la Vierge Marie apparaîtrait régulièrement depuis juin 1981. Parmi les six voyants, certains disent voir encore la Vierge Marie à intervalles réguliers, quotidiennement, tous les mois ou une fois par an. La Vierge leur enverrait aussi des messages.

Les pèlerinages officiels sont interdits

Jusqu’à aujourd’hui, le Vatican s’est chargé de donner quelques indications aux évêques sur la conduite à tenir vis-à-vis du sanctuaire marial, sans pour autant se prononcer sur la validité des apparitions mariales. Si les démarches privées ne peuvent être interdites, les pèlerinages officiels sont en revanche défendus. Ce site controversé n’a fait qu’aggraver un vieux conflit entre le clergé local et les franciscains, particulièrement présents dans le pays et attachés à Medjugorje.

A ce jour, la position officielle de l’Eglise catholique repose sur la “Déclaration de Zadar” de la Conférence épiscopale de l’ex-Yougoslavie en 1991. Elle stipulait qu’il n’y avait pas de certitude sur l’origine surnaturelle des événements de Medjugorje. (cath.ch-apic/imedia/ami/be)


Medjugorje est un haut lieu de confessions (Photo:Sean McEntee)

Le Saint-Siège veut “réguler” la situation pastorale à Medjugorje

La station spatiale internationale ISS (photo nasa/gov)

Le pape parle de racines et d'espérance avec les spationautes de l'ISS

Actualités ›