Rome: Le pape souhaite une revalorisation du sacrement de l’onction des malades

Message pour la 20e Journée mondiale du malade

Rome, 3 janvier 2012 (Apic) Dans son Message pour la 20e Journée mondiale du malade, Benoît XVI souhaite que le sacrement de l’onction des malades retrouve la «considération» qu’il mérite et ne soit pas jugé comme un «sacrement mineur». Le traditionnel message papal a été publié le 3 janvier 2012 par le Saint-Siège. La journée sera célébrée le 11 février, fête de Notre-Dame de Lourdes, sur le thème «Lève-toi, va; ta foi t’a sauvé.» (Lc 17,19).

«Le sacrement de l’onction des malades mérite aujourd’hui davantage de considération, tant dans la réflexion théologique que dans l’action pastorale auprès des malades, estime Benoît XVI. Il ne doit pas être considéré comme un sacrement mineur par rapport aux autres».

Le pape appelle à valoriser «les contenus de la prière liturgique qui s’adaptent aux différentes situations humaines liées à la maladie et pas seulement lorsqu’on arrive au terme de sa vie». Selon lui, l’attention et le service pastoral envers les malades peuvent être bénéfiques aux prêtres et à la communauté chrétienne toute entière.

L’occasion de repenser sa vie

Dans son message à l’occasion de la fête du Christ-Roi, le 20 novembre dernier, Benoît XVI avait écrit que «la santé retrouvée est le signe de quelque chose de plus précieux que la simple guérison physique, car elle révèle l’importance que l’Homme, dans toute son âme et tout son corps, a pour le Seigneur».

Le pape avait encore souligné que «le moment de la souffrance, où peut venir la tentation de céder au découragement et au désespoir, peut se transformer en temps de grâce pour se concentrer sur soi et repenser à sa vie, en en reconnaissant les erreurs et les échecs». (apic/imedia/cp/nd)

3 janvier 2012 | 15:58
par webmaster@kath.ch
Benoît XVI (324), Onction (1)
Partagez!