Suisse

Messe de Pentecôte: tous les regards tournés vers Saint-Ursanne

Les télévisions de cinq pays d’Europe diffuseront la messe de Pentecôte en direct depuis la collégiale de Saint-Ursanne (JU), le 23 mai 2021. Des centaines de milliers de personnes devraient suivre une messe organisée au cordeau, sans place aucune laissée à l’improvisation.

Par Maxime Nougé/Le Quotidien Jurassien

«C’est le Cirque Knie qui débarque! image Bernard Litzler, coordinateur liturgique de Cath-Info pour les messes diffusées à la RTS. Il y aura un car régie, 15 techniciens et un camion de matériel. Le dimanche, un troisième véhicule viendra de Zurich pour le satellite».

Le tout pour 57 minutes d’antenne en direct, le dimanche 23 mai dès 11 h. Cette semaine, la RTS tournait des images à Saint-Ursanne pour un film d’introduction. La ville sera, durant près d’une heure, le centre du monde, ou du moins de celui de bon nombre de croyants de plusieurs pays d’Europe de l’Ouest.

La messe de Pentecôte sera eurodiffusée sur les télévisions suisses (dans une production orchestrée par Cath-Info et la RTS), sur France 2, dans la Belgique francophone et flamande, aux Pays- Bas et jusqu’en Irlande, par ailleurs patrie d’origine de saint Ursanne.

Près de 800’000 téléspectateurs

L’événement survient dans la lancée de l’année consacrée au 1400e anniversaire de sa mort. Une telle diffusion peut réunir 600’000 à 800’000 téléspectateurs au total, indique Bernard Litzler, qui précise que la majorité est constituée des téléspectateurs français.

Chaque année, la RTS produit ainsi une messe filmée et elle en reçoit cinq, qu’elle diffuse. La dernière messe eurodiffusée dans le Jura était organisée à l’église Saint-Pierre à Porrentruy, en 2014. Pas de chorale, mais un quatuor pour l’occasion. «Dans des conditions sanitaires normales, nous nous produisons avec la chorale, explique Pierre Migy, directeur de la Sainte-Cécile de Saint-Ursanne.

Ce n’est cependant pas possible. Un quatuor a été constitué pour cette célébration.» Carlyn Monnin, Marianne Cuenin, Manuel Gerber et Pierre Migy le composeront. L’accompagnement musical sera assuré par Gabriel Wolfer à l’orgue et Aurora Pajón à la flûte traversière.

La messe sera présidée par l’abbé Jean-Pierre Babey. L’accueil et l’homélie seront assumés par le diacre Patrick Godat. À ses côtés, se trouvera l’autre diacre de l’Unité pastorale, Philippe Charmillot. Des acteurs bientôt prêts. «Chaque messe est une aventure, sur le plan pastoral et humain», relève Bernard Litzler. (cath.ch/mn/qj/bh)

«C’est une responsabilité majeure»
«C’est pour nous une occasion unique d’être proche des gens, sur le terrain, relève Davide Pesenti, producteur des messes TV et journaliste à RTS Religion. C’est quelque chose de très important, pour donner à voir ce qui se vit sur place dans les paroisses.
Ce projet permet une dimension de contact, essentielle en cette période de pandémie. Nous sommes conscients que davantage de monde va peut-être nous suivre. C’est une joie supplémentaire, mais c’est également une responsabilité majeure.» MN

Les équipes de la RTS étaient à Saint-Ursanne mardi pour préparer un film d’introduction à la messe | © Maxime Nougé/Le quotidien Jurassien
21 mai 2021 | 09:00
par Rédaction
Partagez!