Suisse

Mesures sanitaires: les Eglises attendent la réponse du CF

La Communauté de travail des Eglises chrétiennes en Suisse (CTEC) a envoyé une lettre au Conseil fédéral à fin novembre 2020 pour demander que les mesures restrictives soient adaptées au moins pour la période de Noël, a indiqué à kath.ch, le 4 décembre 2020, Erwin Tanner, secrétaire général de la Conférence des évêques suisses (CES).

La CTEC attire particulièrement l’attention sur le principe de proportionnalité pour la fixation du nombre de personnes autorisées à assister aux services religieux. Pourquoi une très grande église devrait-elle avoir la même limite qu’une petite chapelle? Le nombre doit être fixé de manière relative ou adapté à la taille l’édifice.

L’arrêt genevois peut faire école

Le secrétaire général de la CES espère que le jugement genevois levant l’interdiction des services religieux puisse constituer un signal pour les autres cantons. Mais il tempère son propos: «L’etat de la pandémie varie considérablement d’un canton à l’autre. Et Genève était un cas extrême avec sa tolérance zéro en matière de culte.»

Il se réjouit cependant que le jugement d’un canton imprégné par la laïcité tienne compte du fait que l’homme ne vit pas seulement de pain, … mais – s’il est croyant – aussi de la Parole de Dieu (cf. Mt 4,4). «L’arrêt prend en compte cet aspect humain de manière appropriée, ce qui est bienvenu.»

Sans connaître le libellé exact de l’arrêt genevois, Erwin Tanner estime qu’il s’agit signal clair que les besoins religieux fondamentaux des croyants sont pris en compte et que le principe de proportionnalité des mesures de protection de la santé par rapport à la liberté religieuse ou à la liberté de culte est respecté. (cath.ch/kath.ch/rr/mp)

La vieille-ville de Sion autour de la cathédrale | © Maurice Page
4 décembre 2020 | 13:55
par Maurice Page
CES (255), Coronavirus (509), Covid-19 (196), Erwin Tanner (17), Messe (201)
Partagez!