Mgr Paul Gallagher (à g.), secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les Etats (Photo: Ministère des Aff. étrang. de la République Slovaque)
Vatican
Mgr Paul Gallagher (à g.), secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les Etats (Photo: Ministère des Aff. étrang. de la République Slovaque)

Mgr Gallagher renonce à se rendre dans un Venezuela en pleine crise

19.05.2016 par I.Media

Le chef de la diplomatie pontificale, Mgr Paul R. Gallagher, a renoncé – pour des raisons indépendantes de sa volonté – au voyage qu’il devait effectuer au Venezuela du 24 au 29 mai 2016.

Lors de ce voyage, avant tout présenté comme pastoral, le secrétaire pour les relations avec les Etats du Saint-Siège devait aussi rencontrer les autorités de ce pays qui traverse une crise économique, sociale et politique qui s’aggrave de jour en jour.

“Pour des raisons qui ne dépendent pas du Saint-Siège, Mgr Paul R. Gallagher, secrétaire pour les relations avec les Etats, s’est vu obligé d’annuler son voyage au Venezuela, prévu du 24 au 29 mai”. C’est ce qu’affirme un bref communiqué de la nonciature apostolique à Caracas sur le site internet du diocèse de San Cristóbal, dans lequel le haut prélat devait célébrer l’ordination épiscopale de Mgr Francisco Escalante Molina, récemment nommé nonce apostolique au Congo.

Le Venezuela s’enfonce jour après jour dans le chaos

Alors que le Venezuela s’enfonce jour après jour dans le chaos, ce voyage pastoral devait aussi être l’occasion pour quelque entretien avec le gouvernement et l’opposition, indiquait début mai le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin. A plusieurs reprises, le ‘numéro 2’ du Saint-Siège, ancien nonce à Caracas, avait assuré que la situation était “préoccupante” et que le dialogue était “l’unique solution aux problèmes”.

Fin avril, le pape François lui-même avait écrit au chef de l’Etat vénézuélien Nicolás Maduro, l’encourageant au dialogue avec toutes les composantes du pays. Début mai, le pontife argentin et son secrétaire d’Etat avaient reçu Leopoldo López Gil, le père du leader de l’opposition actuellement incarcéré. Il est possible que cette audience, rendue publique par l’intéressé, ait rendu les relations délicates entre le Saint-Siège et Caracas qui n’aurait pas souhaité que le chef de la diplomatie pontificale vienne dans le pays. (cath.ch-apic/imedia/ami/be)


“Le principal objectif de cet ordre réside dans la croissance spirituelle de ses membres“. | © Mazur/episkopat.pl

Le pape exhorte l'Ordre du Saint-Sépulcre à “témoigner de la bonté de Dieu“

Le droit à la vie est à la base de tous les droits de l'homme, a souligné le cardinal Pietro Parolin. | © C. McCrickard/World Economic Forum.

Mgr Parolin plaide pour le droit à la vie “unique et irremplaçable“

Actualités ›