International

Mgr Haas veut un tombeau dans sa cathédrale

Mgr Wolfgang Haas, archevêque de Vaduz, aura sa tombe dans sa cathédrale. La commune de Vaduz a accordé son autorisation pour la construction de trois tombeaux épiscopaux dans la nef de l’église St-Florin. Le montant de cette dépense estimée à 130’000 francs fait grincer des dents dans la capitale du Liechstenstein.

Il est d’usage dans l’Eglise catholique que les évêques soient enterrés dans leur cathédrale. Mgr Haas installé comme archevêque à Vaduz en 1997, après avoir dû quitter le siège de Coire, a souhaité qu’il en soit de même à l’église St-Florin devenue sa cathédrale. Il a profité des travaux de rénovation prévus dans l’église pour y faire installer, aux frais de l’archevêché, trois caveaux épiscopaux taillés dans le sol, dont un pour lui-même, pour un coût estimé à 130’000 francs.

Dans la mesure où Mgr Haas a pris ces travaux à sa charge, le conseil communal de Vaduz n’a rien trouvé à redire, pas plus que les responsables du patrimoine. La commune de Vaduz prévoit de rénover la tour, les façades extérieures et l’intérieur de l’édifice. Lors de la rénovation du chœur, Mgr Haas avait déjà fait installer à ses frais un trône épiscopal doré.

Polémique dans la presse

Cette construction déplait fortement aux opposants à l’évêque ultra-conservateur qui y voient une dépense somptuaire formellement condamnée par le pape François qui souhaite une Eglise pauvre. La polémique a rebondi ensuite sur les médias sociaux après la parution d’articles dans la presse populaire.

Le théologien Günther Boss, conseiller de l’association «Pour une Eglise ouverte» reconnaît que la pratique veut que les évêques soient inhumés dans leur cathédrale. Mais il ne comprend guère que Mgr Haas s’occupe lui-même de sa propre tombe. En principe ce serait la tâche de son successeur, après sa mort. Il note aussi que le cimetière de Vaduz possède un carré où sont enterrés les prêtres de la paroisse. Pour lui, les quelques protestations masquent surtout une résignation toujours plus grande face aux comportements «baroques» de Mgr Haas. (cath.ch-apic/kath.ch/ag/mp)

Mgr Wolfgang Haas, archevêque de Vaduz (photo archidiocèse de Vaduz)
4 mai 2016 | 17:20
par Maurice Page
Partagez!