Suisse

Mgr Lovey a "le souci pour la bonne santé du troupeau"

27.05.2015 par Bernard Hallet

Sion, 27 mai 2015 (Apic) Mgr Jean-Marie Lovey, évêque du diocèse de Sion, va entamer ses visites pastorales dans les secteurs francophones du diocèse à partir de la mi-novembre. Il restera avec le vicaire général, l’abbé Pierre-Yves Maillard, une semaine dans chaque secteur. Ce sera l’occasion pour eux de rencontrer les équipes pastorales et de vivre au plus près la réalité des secteurs où ils feront étape.

“A raison de trois ou quatre secteurs par année, le cycle des visites se déroulera sur trois ans” explique Pierre-Yves Maillard, vicaire général du diocèse, à la sortie du conseil presbytéral où il vient d’annoncer la nouvelle. “L’évêque a souhaité reprendre le cycle des visites de son prédécesseur qui passait un week-end dans chaque secteur”, poursuit L’abbé. Ce ne seront pas de simples visites de courtoisie. Ces haltes permettront à l’évêque de prendre le pouls du diocèse à travers la vie quotidienne des paroisses à laquelle il participera aux côtés des agents pastoraux mais pas seulement: “L’idée est de rencontrer individuellement tous les agents pastoraux exerçant sur le secteur, qu’ils soient laïcs ou religieux, pour des entretiens d’accompagnement et de soutien”, précise Pierre-Yves Maillard. Il prévient: “Il n’est pas question d’entretien d’évaluation”. Ces échanges seront l’occasion pour l’évêque et le vicaire général de parler en toute franchise avec les uns et les autres autrement que dans un contexte de crise. Ces entretiens, espèrent-ils, permettront d’anticiper ou de réagir plus vite en cas de problème au sein d’une paroisse ou d’un secteur. “Une sorte de service régulier pour éviter la panne en cours de route”, résume Pierre-Yves Maillard. Première étape de cette tournée pastorale: le secteur des Coteaux du soleil qui englobe les paroisses de Chamoson, Ardon, Vétroz, Conthey et de la Sainte Famille, du 17 au 24 novembre.


Encadré:

L’évêque s’exprime sur sa démarche

Cath.ch: Qu’attendez-vous de ces visites ?

Mgr Jean-Marie Lovey: Nous effectuerons, Pierre-Yves et moi, ces visites pastorales avec le souci de mieux comprendre et de bien saisir la réalité du terrain. Je souhaite mieux connaître ce que vivent les uns et les autres dans le diocèse. On n’a jamais fini de bien comprendre les enjeux. Ce sera l’occasion de prendre en compte la multiplicité des réalités des paroisses, de faire le lien entre des histoires et les visages de ceux qui font l’Eglise. J’espère de la sincérité lors des échanges que nous aurons, ce sera d’autant plus enrichissant.

Cath.ch: Vous allez rencontrer tous les agents pastoraux ?

JML: Oui, tous. Ce sera un moment important de ces visites. C’est ce que nous appelons des entretiens d’accompagnement et de soutien. Cela nous permettra de voir comment accompagner les agents pastoraux au mieux dans leur engagement. Nous écouterons leurs espoirs, leurs difficultés mais aussi leurs joies. Et qui sait, ces discussions permettront peut-être d’éveiller et de déceler des charismes à travers des témoignages forts. Vous savez, l’Eglise se construit avec les uns et les autres. Nous allons effectuer un exercice éminemment ecclésial. Je me déplacerai dans l’état d’esprit du pasteur qui se soucie de la bonne santé du troupeau et de l’herbage et pour insuffler une dynamique dans le diocèse.

Cath.ch: Ce que vous retirerez de ces visites et de ces entretiens pourra-t-il initier des évolutions, des réformes futures dans le diocèse ?

JML: Cela peut éveiller à cette attention. L’Esprit Saint  peut se manifester, je peux recevoir des suggestions éveillées, il faut rester ouvert.

Cath.ch: Vous passerez une semaine dans chaque secteur ?

JML: L’idée n’est pas de venir s’installer à demeure mais d’être à disposition et présent sur les grands rendez-vous des paroisses. Je souhaite rencontrer le maximum de monde, que ce soit les paroissiens ou les membres de l’ordinariat. Nous sommes ouverts à diverses demandes: rencontres avec des communautés religieuses, avec des conseils de gestion, des conseils de communauté, des groupes de paroissiens, les catéchistes. Nous aurons la joie de poursuivre dans la prière et la liturgie célébrée ensemble. D’ailleurs, nous nous sommes efforcés de faire coïncider le calendrier de nos visites avec les célébrations de la Confirmation pour terminer la semaine sur un bel événement. (apic/bh)


La cathédrale de Sion | Photo: Maurice Page

Sion: une quête diocésaine pour boucler le budget annuel

Le chanoine Richard Lehner, doyen du Chapitre cathédral, a béni le trésor avant sa présentation. (Photo: B. Hallet)

Le Haut-Valais ne manque pas de prêtres

Actualités ›