International

Mgr McCarrick était le patron d'un 'équipage' de prêtres pédophiles

La thèse de l’existence d’un réseau de prêtres pédophiles autour de l’ancien cardinal Théodore McCarrick semble se confirmer après les révélations de l’avocat d’une des victimes. Selon lui, la maison de plage de Sea Girt, dans le New Jersey, a bien abrité de nombreux abus sexuels sur des enfants fournis au prélat par plusieurs prêtres. Tout en confirmant sa volonté de transparence, l’archidiocèse de Newark n’a pas voulu commenter une affaire en cours.

L’avocat Jeff Anderson, de St-Paul, Minnesota, a annoncé le 22 juillet 2020 avoir intenté un procès contre l’ex-cardinal Theodore McCarrick. Son client aurait été abusé lorsqu’il était mineur dans les années 1980 par McCarrick, alors évêque de Metuchen, dans le New Jersey.

Un réseau de proxénétisme

Selon l’avocat, la nouvelle plainte identifie au moins sept enfants qui ont été «préparés» par d’autres prêtres pour McCarrick. Le plaignant était issu d’une famille catholique fervente. Agé de 11 ans, le garçon aurait commencé à être abusé sexuellement en 1978 par un prêtre dans une paroisse du New Jersey. Avant que l’abus se poursuive aux mains du directeur d’un lycée des Frères des Écoles chrétiennes qu’il fréquentait, puis avec McCarrick en 1982 et 1983, lorsque le garçon, âgé de 15 ans, a été présenté au prélat parce que sa famille avait du mal à payer ses frais de scolarité. Pour Jeff Anderson, le directeur (décédé en 2002 ndlr) aurait agi en vrai ‘proxénète’ pour McCarrick.

Selon l’avocat, son client n’était pas le seul garçon à subir de tels abus. Il faisait partie d’un groupe appelé «l’équipage» qui allait passer la nuit dans la maison de plage de McCarrick. «En ces occasions, les garçons mineurs étaient assignés à des chambres différentes et jumelés avec des clercs adultes.» Là, les garçons recevaient des instructions sur l’endroit où dormir «et pendant la nuit, avec la complicité d’autres personnes, McCarrick se glissait dans le lit de ce gamin et se livrait à une agression sexuelle, en chuchotant ‘C’est bon’». La procédure cite quatre autres prêtres prédateurs complices de McCarrick.  

Le cabinet Anderson a appelé le Vatican et d’autres responsables de l’Eglise à dire la vérité sur ce qu’ils savaient des abus présumés remontant jusqu’aux papes Jean Paul II, Benoît XVI et François.

Des faits connus de la hiérarchie ?

McCarrick a été renvoyé de l’état clérical en février 2019 suite à une enquête sur des accusations selon lesquelles il aurait abusé d’enfants au début de son ministère, ainsi que de séminaristes en tant qu’évêque.

En tant que membre estimé de la Conférence des évêques des États-Unis, puis cardinal, Mc Carrick a voyagé dans le monde entier. Beaucoup s’interrogent sur le fait qu’il ait pu gravir tous ces échelons de la hiérarchie alors que ses abus présumés semblent avoir été assez largement connus. (cath.ch/cns/cna/mp)

Le cardinal Theodore Edgar McCarrick, le 14 février 2013 | © Vatican Media
24 juillet 2020 | 13:30
par Maurice Page
Partagez!