Mgr Pierre Bürcher a été nommé administrateur apostolique du diocèse de Coire | © Bernard Hallet
Suisse
Mgr Pierre Bürcher a été nommé administrateur apostolique du diocèse de Coire | © Bernard Hallet

Mgr Pierre Bürcher nommé administrateur apostolique du diocèse de Coire

20.05.2019 par Raphaël Zbinden

Le pape François a accepté, le 20 mai 2019, la démission de Mgr Vitus Huonder, jusque-là évêque de Coire. Mgr Pierre Bürcher (73 ans), évêque émérite de Reykjavik (Islande), est nommé administrateur apostolique du diocèse. Le pape a donc opté pour une solution intérimaire dans la succession de Mgr Huonder.

“Dans un premier temps, l’administrateur apostolique mènera des discussions à l’interne et se familiarisera avec le diocèse”, note l’évêché de Coire dans un communiqué du 20 mai. Il précise que son remplaçant, le prélat d’origine valaisanne Pierre Bürcher, ne fera aucune déclaration dans les médias jusqu’au 7 juin 2019.

Une “surprise totale”

Dans un message publié le 20 mai, Mgr Bürcher fait part de sa “surprise totale” devant cette nomination. Il souligne en outre que le pape l’a personnellement assuré à plusieurs reprises que cette mission lui serait confiée “pour quelques mois seulement”. Ce qui indique qu’un nouvel évêque de Coire pourrait être nommé dans les mois à venir. Si Pierre Bürcher relève encore avoir exprimé au pape “toutes mes objections et réserves concernant cette nouvelle mission”, il affirme accepter la tâche “dans un esprit de disponibilité et d’obéissance”.

Un pont avec les lefebvristes?

Mgr Huonder, qui a fêté son 77e anniversaire le 22 avril 2019, avait vu son mandat prolongé de deux ans en 2017. La date officielle de sa démission était donc celle du 21 avril 2019. Il était cependant resté en poste jusqu’à la désignation de l’administrateur apostolique, le 20 mai.

Dans sa lettre d’adieu, Mgr Huonder souhaite la bienvenue à Mgr Bürcher et invoque la grâce de Dieu dans l’accomplissement de sa tâche. Il confirme aussi qu’il se retirera à l’Institut Sancta Maria de Wangs, dans le canton de Saint-Gall, une maison appartenant à la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) de Mgr Marcel Lefebvre, séparée de Rome depuis 1988. “Selon la volonté du pape François, je m’efforcerai d’y contribuer à l’unité de l’Eglise”, écrit le prélat grison.

La FSSPX a également publié un communiqué conjoint de Mgr Huonder et Davide Pagliarani, Supérieur général de la Fraternité. Selon ce texte, “le seul et unique but de cette démarche [d’accueil de Mgr Huonder] est de se consacrer à la prière et au silence, de célébrer exclusivement la messe traditionnelle, et d’œuvrer pour la Tradition, unique moyen de renouveau de l’Eglise”.

Entre Islande et Terre Sainte

Pierre Bürcher est né le 20 décembre 1945 à Fiesch (VS). Il est ordonné prêtre en 1971 dans le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF), dont il devient évêque auxiliaire en 1994. Il est nommé par Jean Paul II membre de la Congrégation pour les Eglises orientales.

En 2007, Benoît XVI le nomme évêque de Reykjavik, en Islande. Il prend sa retraite en 2015, avant d’avoir atteint l’âge canonique de 75 ans, pour des raisons de santé. Il passe actuellement son temps entre le canton de Schwytz et la Terre Sainte, où il est actif dans l’aide aux populations locales. (cath.ch/com/arch/rz)


Mgr Pierre Bürcher, administrateur apostolique du diocèse de Coire, ne cache pas sa piété mariale | © Jacques Berset

Mgr Pierre Bürcher, un "pontifex" pour le diocèse agité de Coire

Une période intérimaire commence dans le diocèse de Coire | © Manfred Morgner/Flickr/CC BY-SA 2.0

Diocèse de Coire: Mgr Bürcher garde tous les collaborateurs

Actualités ›