Vatican

Migrants: le pape appelle à une «responsabilité partagée» en Europe

Une «solidarité concrète» et une «responsabilité partagée», à l’échelle nationale comme internationale, sont nécessaires pour faire face au défi migratoire, a déclaré le pape François en recevant en audience un groupe de participants de l’initiative «Snapshots from the borders», le 10 septembre 2020. Cofinancé par l’Union européenne, ce projet vise à renforcer un nouveau réseau horizontal et actif entre les villes confrontées directement aux flux migratoires aux frontières de l’Union européenne.

«Votre projet est tourné vers l’avenir», s’est enthousiasmé le pontife argentin, car il peut permettre à la société européenne d’offrir «une réponse plus humaine et coordonnée aux défis migratoires contemporains». Parmi les personnes présentes à cette audience, figurait notamment Salvatore Martello, maire de Lampedusa et Linosa et coordinateur de l’initiative. Selon l’évêque de Rome, un tel projet peut véritablement contribuer positivement au développement des politiques migratoires.

Raconter autrement la migration

Devant le «scénario migratoire actuel», une «solidarité concrète» et une «responsabilité partagée», à l’échelle nationale comme internationale, sont nécessaires, a plaidé le pontife. Il a ainsi encouragé à développer «un nouvel humanisme» en matière migratoire, qui aille au-delà d’une simple «philosophie de vie». Pour la diffuser, les habitants de villes et de territoires situés aux frontières, que ce soit du diocèse ou de la commune, en sont les premiers acteurs. Il s’agit encore de changer la manière dont sont racontées les migrations, a-t-il demandé, les «visages» des personnes devant être mis au premier plan.

Souvent considérées comme «des barrières de division», les frontières peuvent selon le pape devenir des «fenêtres, des espaces de connaissance mutuelle, d’enrichissement réciproque, de communion dans la diversité» ou encore des lieux où s’expérimentent des modèles pour surmonter les difficultés. «Personne ne peut rester indifférent aux tragédies humaines qui continuent de se consumer en diverses régions du monde», a-t-il ajouté avant de citer quelques lignes de son discours du 23 février 2020 à Bari (Italie). (cath.ch/imedia/cg/rz)

Le pape François appelle à mettre en avant les «visages» des migrants | © Charles-André Habib/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0
10 septembre 2020 | 15:55
par I.MEDIA
Bari (21), Lampedusa (15), Migrants (242), Réfugiés (319)
Partagez!