Suisse

Moines de Tibhirine: «Heureux ceux qui se donnent»

Le deuxième tome de la série «Les écrits de Tibhirine»: Heureux ceux qui se donnent: la vie donnée plus forte que la mort! a été publié le 25 juin 2020. Dans ce volume de 270 pages, Marie-Dominique Minassian a trié et rassemblé divers écrits des moines trappistes d’Algérie martyrisés en 1996 et béatifiés en 2018.

Le deuxième volume de la série montre comment les frères se sont préparés, personnellement et communautairement, à vivre ensemble le don de leur vie jusqu’au bout. L’ouvrage propose une sélection thématique de textes des frères déjà publiés et inédits, sur le don, la mort et le martyre.

Les frères assassinés en mai 1996 ont laissé de multiples écrits: correspondance et homélies bien sûr, mais aussi prières et notes diverses. Autant de documents qui n’étaient pas destinés à être publiés, mais qui témoignent d’un itinéraire à la fois personnel et communautaire.

Ces documents ont été rassemblés afin d’entrer dans leur compréhension progressive du don de leur vie d’abord par la vocation monastique, puis dans l’éventualité d’une mort violente. Récit de l’amour plus grand, plus fort que la mort…

«Mourir martyr, ce n’est pas un simple arrêt de vivre. Cela arrive quand on prend le risque d’une vie pleine», prêche frère Christophe en 1992. «Notre vie n’est pas à nous-mêmes ; elle ne trouve son sens qu’en Toi, Seigneur Dieu», écrit en 1987 frère Célestin. frère Michel : «Martyr, c’est un mot ambigu, écrit-il en 1994, alors que la menace s’approche du monastère. S’il nous arrive quelque chose – ce que je ne souhaite pas –, nous voulons le vivre ici en solidarité avec tous ces Algériens.», écrit frère Michel en 1994.

La série «Ecrits de Tibhirine» a été lancée en 2018 pour accompagner l’événement de la béatification des martyrs d’Algérie. Le premier ouvrage «Heureux ceux qui espèrent. Autobiographies spirituelles«, a permis de faire connaître et de suivre chaque frère dans sa vocation et son itinéraire personnel, et en même temps de saisir la genèse de cette communauté au fur et à mesure de l’arrivée de chacun à Tibhirine. Les ouvrages suivants évoqueront l’hospitalité, la prière, l’eschatologie, l’islam… (cath.ch/com/mp)

Moines de Tibhirine: Heureux ceux qui se donnent, la vie donnée plus forte que la mort, 268 p. Paris, 2020, Bayard/Cerf/Abbaye de Bellefontaine,

Les moines de Tibhirine, assassinés en 1996, ont été béatifiés en 2018
26 juin 2020 | 14:01
par Maurice Page
Partagez!