Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Le quadriptyque en mosaïque réalisé par les jeunes adultes de la fondation des Perce-Neige. (Photo: Bernard Hallet)
Suisse
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Le quadriptyque en mosaïque réalisé par les jeunes adultes de la fondation des Perce-Neige. (Photo: Bernard Hallet)

Mosaïques, "trait d'union entre Dieu et l'Homme"

10.06.2016 par Bernard Hallet

“L’eau”, “Le feu”,”L’air” et “La terre” sont les quatre éléments du quadriptyque qui orne désormais les murs de l’oratoire des Perce-Neige, aux Hauts-Geneveys, dans le canton de Neuchâtel. Cette œuvre en mosaïque, réalisée par des résidents de l’institution, qui accueille des enfants et des adultes handicapés, a été inaugurée le 9 juin 2016.

Laura, Rémy, Carol, Camilia, Nicolas et leur maître socio-professionnel, Albeiro Sarria, responsable de l’atelier des arts visuels, se lèvent. Une quarantaine de jeunes adultes de la fondation et leurs accompagnants leur font une ovation. L’oratoire, en effervescence, est plein à craquer à l’occasion du vernissage de ce quadriptyque en mosaïque, symbolisant l’eau, le feu, l’air et la terre. Les quatre tableaux carrés aux formes et couleurs chatoyantes rayonnent de vie.

Un trait d’union entre Dieu et l’Homme

“Notre souhait était de revêtir la chapelle d’une œuvre qui soit un trait d’union entre Dieu et l’Homme”, explique Pascale Auret-Berthoud, membre de l’aumônerie œcuménique de la fondation Les Perce-Neige, située aux Hauts-Geneveys (NE). “Dans les quatre mosaïques, la présence de l’Homme est là, de façon ininterrompue, poursuit-elle. Les œuvres représentent les étapes de la vie”.

Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Le quadriptyque en mosaïque réalisé par les jeunes adultes de la fondation des Perce-Neige. (Photo: Bernard Hallet)

Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Le quadriptyque en mosaïque réalisé par les jeunes adultes de la fondation des Perce-Neige. De g. à dr.: “L’eau”, “Le feu”, “L’air” et “La terre”. (Photo: Bernard Hallet)

Cet “Homme” est représenté sur les quatre mosaïques dans ses quatre âges. L’eau est le temps de la naissance et de la petite enfance. Le feu, celui de l’adolescence, l’air représente l’âge adulte et la terre, enfin, renvoie à la maturité et au temps de la mort.

“Même si nous l’appelons ‘chapelle’, nous nous trouvons dans un oratoire. Il n’a pas été béni. En tant qu’aumônerie œcuménique, nous avons donc opté pour l’aspect universel de l’œuvre, sans privilégier une confession”, détaille Pascale Auret-Berthoud. Tout le monde peut s’y retrouver. Les extraits du livre de la Genèse se référant à la création du monde, accompagnent chaque époque de “l’Homme”.

“Je m’adapte à eux, non l’inverse”

“Huit semaines de travail quotidien ont été nécessaires, depuis le projet jusqu’à son aboutissement”, explique Albeiro Sarria. Il est maître socio-professionnel et responsable de l’atelier d’art visuel qu’il a mis en place il y a cinq ans, à l’institution. “L’aumônerie nous a commandé cette œuvre. Nous avons réfléchi au concept ensemble puis, avec les cinq résidents, nous avons travaillé. “Pourquoi une mosaïque? Il se trouvait que nous étions en train de travailler cette technique. C’est tout simplement le hasard”.

La pédagogie est toute différente avec des personnes autistes ou en situation de handicap mental. “Je les rejoins dans leur sensibilité, je m’adapte à eux, non l’inverse. Il faut être patient. Ils ont une grande sensibilité. Ils ont fait un travail magnifique”, relève le professeur d’art visuel. Albeiro a déjà guidé une équipe de résidents pour la réalisation des tableaux qui ornent les murs de l’oratoire.

Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Albeiro Sarria, maître socio-professionnel à l'atelier d'art visuel de la fondation des Perce-Neige. (Photo: Bernard Hallet)

Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Albeiro Sarria, maître socio-professionnel à l’atelier des arts visuels de la fondation Les Perce-Neige. (Photo: Bernard Hallet)

Une fête

Pascale propose à l’assemblée une vidéo tournée et montée par Albeiro qui montre un condensé des étapes de la fabrication de ces mosaïques. Une guitariste chante, accompagnée d’un violoncelliste. “Je voulais que ce vernissage soit une fête. Tous les résidents ont reçu l’invitation. Je souhaitais mettre en valeur le travail de nos artistes”, lance l’aumônière, ravie. L’ambiance festive lui donne raison. Les musiciens ont interrompu la musique à l’ouverture du buffet et ont repris leur concert. Des jeunes dansent et l’on peine à s’entendre dans ce joyeux brouhaha. (cath.ch/bh)


La mosaïque de la chapelle

Albeiro Sarria propose une vidéo qui condense en 2’45 la réalisation de ces mosaïques.

 


La Fondation Les Perce-Neige

La Fondation Les Perce-Neige du canton de Neuchâtel propose des prestations à toute personne (enfant, adolescent et adulte) en situation de handicap mental, de polyhandicap et des troubles du spectre de l’autisme (TSA), qu’elle soit reconnue par l’Assurance Invalidité ou non. Le but de la Fondation est d’inscrire les bénéficiaires dans une dynamique d’autonomisation, d’autodétermination et d’intégration. Les compétences et potentialités des personnes en situation de handicap mental, de polyhandicap et des TSA sont soutenues et valorisées, notamment à travers la création artistique.

Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Une des quatre mosaïques de l'oratoire de la fondation des Perce-Neige: "L'eau". (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Une des quatre mosaïques de l'oratoire de la fondation des Perce-Neige: "L'eau". (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Une des quatre mosaïques de l'oratoire de la fondation des Perce-Neige: "Le feu". (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Une des quatre mosaïques de l'oratoire de la fondation des Perce-Neige: "Le feu". (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Une des quatre mosaïques de l'oratoire de la fondation des Perce-Neige: "L'air". (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Une des quatre mosaïques de l'oratoire de la fondation des Perce-Neige: "L'air". (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Une des quatre mosaïques de l'oratoire de la fondation des Perce-Neige: "La terre". (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Une des quatre mosaïques de l'oratoire de la fondation des Perce-Neige: "La terre". (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Albeiro Sarria, maître socio-professionnel à l'atelier d'art visuel de la fondation des Perce-Neige. (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Albeiro Sarria, maître socio-professionnel à l'atelier d'art visuel de la fondation des Perce-Neige. (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Pascale Auret-Berthoud, aumônière catholique de la fondation des Perce-Neige. (Photo: Bernard Hallet)
Les Hauts-Geneveys le 9 juin 2016. Pascale Auret-Berthoud, aumônière catholique de la fondation des Perce-Neige. (Photo: Bernard Hallet)

"ENSEMBLE, c'est pas bête!", a permis de faire un tour en "escargoline" | © Véronique Benz

Fribourg: joie et partage pour "ENSEMBLE, c’est pas bête!"

"ENSEMBLE, c’est pas bête !" en 2015 Les participants ont échangé des regards et des sourires complices | © Raphaël Zbinden

Fribourg: manifestation pour "briser les barrières de nos différences"

Actualités ›