Vatican

Mozambique, Madagascar et Ile Maurice pour le voyage du pape

Les jeunes et les périphéries seront à l’honneur lors du voyage du pape François sur les bords de l’océan Indien du 4 au 10 septembre 2019. Du Mozambique, il se rendra à Madagascar puis à l’île Maurice. Il prendra la parole publiquement à une quinzaine de reprises.

Le Saint-Siège a publié le 28 juin le programme de cette visite apostolique qui n’oubliera pas non plus les consacrés et les bienheureux locaux.

Comme à l’accoutumée, le pontife quittera l’Italie depuis l’aéroport de Rome-Fiumicino. L’appareil de la compagnie Alitalia décollera à 8h (UTC+2) le 4 septembre, pour un trajet long de 10h30. Il arrivera donc à 18h30 – il n’y a pas de décalage horaire – à l’aéroport de Maputo, la capitale du Mozambique, où l’accueillera une cérémonie de bienvenue.

Mozambique

Le lendemain, 5 septembre, le successeur de Pierre débutera par les habituelles visites officielles: visite de courtoisie au président et rencontre avec les autorités civiles. Puis, il retrouvera les jeunes pour un temps interreligieux dans un stade, le Pavillon Maxaquene. Après un déjeuner à la nonciature, il se rendra à la cathédrale de l’Immaculée conception pour s’exprimer devant les prêtres, les religieux et les catéchistes. L’évêque de Rome prononcera donc trois discours au cours de cette journée.

Le 6 septembre, le primat d’Italie se dirigera vers Zimpeto, en périphérie de Maputo. Il y visitera un hôpital, où il lira une courte allocution. Ensuite, il présidera une messe dans le stade de ce quarter. Inauguré en 2011, ce centre sportif peut accueillir jusqu’à 42’000 personnes. Après cette première célébration eucharistique du voyage, le pape François se dirigera vers l’aéroport de Maputo. Après une cérémonie de départ, il s’envolera vers Madagascar. A l’issue d’un vol de 2h50, il arrivera à Tananarive à 16h30 (UTC+3) où il sera officiellement accueilli.

Madagascar

Ce n’est que le jour d’après, 7 septembre, que le successeur de Pierre rendra visite au chef d’Etat malgache, avant de s’adresser aux autorités du pays. Avant de déjeuner à la nonciature, il présidera l’office du milieu du jour, dans un monastère de carmélites déchaussées. Il prononcera une homélie à cette occasion. Dans l’après-midi, le pontife s’exprimera devant les évêques du pays, avant une prière sur la tombe de bienheureuse Victoire Rasoamanarivo (1848-1894), première malgache béatifiée. Dans la soirée, le pape retrouvera les jeunes pour une veillée en plein air.

Le pape François restera à Tananarive pour la journée du 8 septembre. Il la débutera par la célébration de la messe dominicale, organisée sur le même terrain que la rencontre de la veille avec les jeunes. Il visitera ensuite la ›ville de l’amitié’ d’Akamasoa, fondée par le Père argentin Pedro Opeka, qui vient en aide aux défavorisés à travers le travail et la responsabilité personnelle. Le pape François rencontrera ainsi les ouvriers d’un des chantiers liés à Akamasoa, celui de Mahatzana, pour prier avec eux. Après cela, il poursuivra avec une rencontre avec les consacrés dans un collège catholique.

Ile Maurice

Le 9 septembre, le pape arrivera à 10h40 (UTC+4) sur l’île Maurice, troisième et dernière étape du voyage. Après un accueil à l’aéroport de Port-Louis, il célébrera une messe en extérieur, au sanctuaire Marie Reine de la paix. Il prendra son déjeuner avec les évêques de la Conférence épiscopale de l’océan Indien avant de se rendre sur la tombe du bienheureux Père Jacques-Désiré Laval (1803-1864), missionnaire français envoyé à Maurice, béatifié en 1979 et justement fêté le jour de cette visite du pape.

Après ce temps de recueillement, l’évêque de Rome s’entretiendra avec le président mauricien puis avec le Premier ministre de l’île. Le dernier discours sera ensuite adressé aux autorités du pays. Après cela, le pontife retournera à Tananarive pour y passer le nuit avant de repartir le lendemain vers Rome où son arrivée est prévue à 19h (UTC+2).

Au total, le pape François prendra publiquement la parole à 15 reprises au cours de ce déplacement. Il se déplacera à bord d’appareils de quatre compagnies aériennes: Alitalia, LAM, Air Madagascar et Air Mauritius. Au total, le pontife passera 28h20 dans les airs et traversera trois fuseaux horaires. (cath.ch/imedia/

 

L'Eglise catholique vient en aide aux populations du sud de Madagascar (Photo d'illustration:Pixabay.com)
28 juin 2019 | 15:02
par Maurice Page
Partagez!