International

Mur de Berlin: les évêques européens pour un nouveau dialogue

Dans le cadre des 30 ans de la chute du mur de Berlin, la Commission des épiscopats de l’Union européenne (COMECE) appelle tous les citoyens du continent «à œuvrer ensemble pour une Europe libre et unie à travers un processus renouvelé de dialogue entre les mentalités et les cultures».

Le mur de Berlin, qui s’est effondré le 9 novembre 1989, «était le symbole de la division idéologique de l’Europe et du monde entier», rappelle la COMECE dans un communiqué du 6 novembre 2019. Les évêques catholiques saluent cet événement qui a permis que, selon les paroles de Jean Paul II, l’Europe «respire avec ses deux poumons». La chute du mur de Berlin a non seulement une dimension historique mais aussi prophétique, souligne la COMECE. «Cet événement nous a appris que la construction de murs entre les peuples n’est jamais la solution».

Pour un avenir pacifique commun

Pour autant, toutes les attentes concernant la chute du mur n’ont pas été satisfaites, notent les évêques européens. «Les idéologies qui étaient à l’origine de la construction du mur n’ont pas complètement disparu en Europe et sont toujours présentes aujourd’hui sous différentes formes». Les évêques reconnaissent que pour certaines des victimes des régimes oppressifs du passé, ce processus est loin d’être achevé. Ils demandent à tous les Européens de «respecter nos expériences historiques différentes et de partager nos espoirs et nos attentes pour un avenir pacifique commun». Pour réussir, «nous devons nous rappeler que la culture de la rencontre implique la capacité réelle d’écouter avant tout», assure la COMECE.

Des forces d’extrême droite véhiculant un discours de rejet des étrangers et de l’Union européenne se sont largement renforcées, ces dernières années, dans certains pays européens autrefois sous le joug du communisme. En Allemagne de l’Est, le parti populiste AFD est actuellement en plein essor. Il a notamment recueilli plus de 23% des voix, le 27 octobre dernier en Thuringe. (cath.ch/com/rz)

6 novembre 2019 | 15:55
par Raphaël Zbinden
Partagez!