Suisse

Non respect des règles covid: un curé de Zurich menacé de sanctions

L’abbé Martin Piller curé de la paroisse de Notre-Dame de Lourdes à Zurich-Seebach, est visé par une enquête pour ne pas avoir fait respecter les consignes sanitaires contre le covid 19.  Lors de services religieux en automne 2020, certains croyants ne portaient pas de masque et  la limite de 50 participants a été dépassée. Le prêtre risque une amende de 10’000 francs.

Raphael Rauch kath.ch / traduction adaptation Maurice Page

Interrogé à l’époque par kath.ch Martin Piller avait affirmé qu’il se trouvait dans un dilemme : «J’obéis à Dieu. Il nous demande d’écouter notre conscience». Il ne pouvait pas justifier en  conscience le fait de renvoyer des gens chez eux: «Je ne veux pas contrôler les gens, les diriger et les expulser». Il faisait remarquer aussi que son église est très grande et que la distanciation sociale pouvait être aisément respectée.

Selon kath.ch, Martin Piller a été interrogé par les autorités la semaine dernière. Il risque une amende pouvant aller jusqu’à 10 000 francs. Au départ, les autorités avaient affirmé qu’elles ne voulaient pas prendre de mesures dans ce domaine. Elles ont semble-t-il changé d’avis.

«Il est clair pour nos pasteurs qu’ils sont responsables des services religieux et doivent veiller à ce que les mesures applicables soient respectées», a déclaré Arnold Landtwing porte-parole du vicariat général de Zurich. «C’est pour leur protection et celle des autres. Cela implique également de respecter strictement la limite supérieure de 50 personnes dans un service. L’abbé Piller a déjà été admonesté à cet égard par la direction du diocèse en novembre dernier».

Martin Piller n’a pas voulu faire de commentaire supplémentaires à kath.ch. (cath.ch/kath.ch/rr/mp)

Le curé Marin Piller distribue la communion à l'église de Zurich-Seebach | © Raphael Rauch
9 mars 2021 | 15:05
par Maurice Page
Coronavirus (540), Covid-19 (228), Zurich (107)
Partagez!