International

Nouvelle étape vers la béatification de Chiara Lubich

La phase diocésaine de la cause en béatification de la fondatrice du mouvement des Focolari Chiara Lubich sera officiellement clôturée le 10 novembre 2019. L’évêque de Frascati, Mgr Raffaello Martinelli, présidera la cérémonie.  

Cette cérémonie est l’ultime étape de l’enquête ouverte au niveau diocésain ouverte en 2013, cinq ans après le décès Chiara Lubich. En 2015, le pape François avait rappelé, le «lumineux exemple de vie» laissé la fondatrice du mouvement, rappelle la communication des Focolari. Le pontife exhortait «à faire connaître au peuple de Dieu la vie et les œuvres de celle qui, en accueillant l’invitation du Seigneur, avait allumé au sien de l’Église une nouvelle lumière sur le chemin de l’unité».

L’enquête diocésaine a consisté à recueillir des témoignages et les documents écrits par Chiara Lubich ou publiés sur elle. Il revient maintenant au Saint Siège d’analyser ces données.

Un des plus grands témoins de la foi du 20e siècle

Née à Trente, en Italie, en 1920, Chiara Lubich a donné naissance, en 1943, durant la Deuxième Guerre mondiale, à une oeuvre présente actuellement dans 182 pays. Les Focolari comptent 140’00 membres et quelque 5 millions de sympathisants, selon ses propres chiffres. Parmi eux, figurent des membres de plusieurs Eglises et communautés religieuses. A travers son organisation «Humanité nouvelle», le mouvement est reconnu comme organisation non gouvernementale par l’Organisation des Nations unies depuis 1987.

L’engagement de Chiara Lubich a été notamment récompensé par le Prix Templeton pour le progrès de la Religion (1977), par le Prix Unesco de l’éducation à la Paix (1996), par le Prix européen des droits de l’homme (1998). Depuis 1996, neuf titres de Docteur honoris causa ont été décernés à Chiara Lubich par des universités d’Europe, d’Amérique latine, d’Asie et des Etats-Unis.

Chiara Lubich, simple laïque, est considérée comme un des plus grands témoins chrétiens de la 2e moitié du 20e siècle, au même titre que Mère Teresa, Frère Roger de Taizé ou Soeur Emmanuelle. (cath.ch/vaticanews/mp)

Chiara Lubich, la fondatrice des Focolari (photo: DR)
8 novembre 2019 | 10:53
par Maurice Page
Partagez!