Suisse

Nouvelle répartition des charges dues à la RKZ

La Conférence centrale catholique romaine de Suisse (RKZ) annonce le 25 juin 2020 une nouvelle répartition des charges dues par les corporations ecclésiastiques. Les organisations ecclésiastiques cantonales ayant une forte capacité financière sont appelées à contribuer davantage.

En moyenne, les contributions annuelles dues par les Eglises cantonales (corporations ecclésiastiques) correspondent à quelque 5 francs par fidèle âgé de plus de 15 ans. Afin d’alléger la charge pesant sur les épaules des Eglises cantonales financièrement les moins bien loties, la contribution la plus faible perçue sera désormais limitée à 2 francs par fidèle, indique la RKZ suite à son assemblée plénière, le 20 juin 2020 à Zurich. Inversement, les corporations jouissant d’une forte capacité financière seront appelées à s’acquitter envers la Conférence centrale d’une contribution oscillant entre 8 et 15 francs par fidèle.

En outre, pour être mieux comprise des personnes moins familières des structures de l’Eglise en Suisse, la «contribution due à la Conférence centrale» par les organisations ecclésiastiques est rebaptisée «contribution Eglise Suisse».

Les délégués ont également donné leur accord à une planification prévoyant d’augmenter de quelque 5% le soutien financier destiné à la Conférence des évêques suisses (CES), pour atteindre un total de 2,4 millions de francs par an.

Préoccupations sur le «cheminement commun»

La RKZ, qui rassemble les organisations ecclésiastiques cantonales, note que le travail de planification financière pour les années à venir a été compliqué par les incertitudes financières liées à la pandémie, ainsi que le nombre croissant de sorties d’Eglise.

Parallèlement aux discussions financières, les débats ont porté sur la voie devant conduire à une pastorale interculturelle et à un renouveau de l’Eglise. La RKZ se réjouit ainsi que le Concept global de pastorale des migrants pourra, selon toute probabilité, être adopté avant la fin 2020 et que sa mise en œuvre devrait démarrer sitôt après.

Les délégués ont également salué le fait que les évêques suisses aient décidé de consacrer une partie de leur assemblée ordinaire de décembre 2020 à un échange avec des représentants de la Conférence centrale au sujet du cheminement vers un renouveau de l’Eglise. «Les préoccupations évoquées en juin 2019 par la CES, à savoir la place des femmes au sein de l’institution, le célibat et les viri probati, les abus sexuels et de pouvoir, ainsi que la foi et la transmission de la foi, demeurent lancinantes, tout comme la question de ‘la participation aux décisions’ soulevée par la Conférence centrale», note la RKZ dans son communiqué. «L’invitation de la CES constitue un premier pas qui devra être suivi par d’autres si l’on veut que le cheminement commun devienne réalité», souligne l’instance. (cath.ch/com/rz)

Assemblée de la Corporation ecclésiastique cantonale du Jura (CEC) du 10 décembre 2015 à la Maison des œuvres de Courfaivre | © SIC
25 juin 2020 | 15:40
par Raphaël Zbinden
Partagez!