International

Ouganda: Arrestation des chefs religieux opposés à la vaccination des enfants

Kampala, 25.07.2015 (cath.ch-apic) Le président ougandais Yoweri Museveni a ordonné à son  ministre de la Santé de collaborer avec la police pour arrêter les chefs religieux qui empêchent leurs fidèles de faire vacciner leurs enfants.

Lors d’une réunion avec les chef religieux à Kampala, la capitale, le 23 juillet 2015, le président Museveni a déclaré que tout leader religieux refusant que ses adeptes soient vaccinés devait être immédiatement arrêté et emprisonné.

Selon le quotidien ougandais «The Monitor» du 24 juillet 2015, citant la ministre de la Santé Sarah Opendi, des dignitaires religieux du pays s’opposent à ce que à les enfants aillent à l’école ou bénéficient de certains services médicaux. Un responsable du service national de vaccination a confirmé que certains groupes de personnes, en particulier dans l’est du pays, refusaient de faire immuniser leurs enfants.

Jane Ruth Aceng, directrice générale des services de Santé ougandais, a relevé que, malgré ces oppositions, le taux de couverture vaccinale contre la diphtérie, la polio et le tétanos (DTC3), atteignait 96%. Elle a cependant averti que les enfants non-immunisés pouvaient représenter un danger sanitaire. (apic/ibc/mon/rz)

Certains religieux kényans refusent la vaccination des enfants (Photo d'illustration: stttijn/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)
25 juillet 2015 | 15:15
par Raphaël Zbinden
Ouganda (51), Superstition (6), vaccin (2)
Partagez!