Pakistan: Des manifestants anti-Charlie Hebdo attaquent un lycée chrétien

Islamabad, 30 janvier 2015 (Apic) Un lycée chrétien de Bannu, au nord du Pakistan, a été pris d’assaut, le 27 janvier 2015 par environ 300 étudiants musulmans anti-Charlie Hebdo armés de barres de fer et de bâtons.

Les manifestants exigeaient la fermeture du magazine français, jugé blasphématoire en rapport à la récente publication de caricatures de Mahomet. Les étudiants ont franchi les murs d’enceinte et sont entrés dans l’établissement, vandalisant les structures, rapporte le 30 janvier l’agence d’information vaticane Fides. Quatre élèves chrétiens ont été blessés dans l’attaque. La Panel High School, lycée de garçons de Bannu, a été fermé et le proviseur a décidé d’adopter des mesures de sécurité supplémentaires.

Les chrétiens perçus comme des «alliés de l’Occident»

«Il est très regrettable que les radicaux islamiques attaquent les chrétiens pakistanais à cause de Charlie Hebdo. Les chrétiens d’ici ne soutiennent pas le magazine et ont condamné les caricatures blasphématoires», souligne le chrétien pakistanais Nasir Saeed, directeur de l’ONG Center for Legal Aid Assistance & Settlement (CLAAS). Pour l’activiste, Il est dommage de constater que, même 67 ans après la fondation du Pakistan, les chrétiens ne sont pas encore considérés comme des citoyens à part entière, mais comme des «alliés de l’Occident». A chaque fois que des incidents ont lieu dans les pays occidentaux, les fidèles pakistanais finissent par être pris pour cible. Les chrétiens, qui craignaient déjà constamment pour leur vie, deviennent encore plus vulnérables, assure-t-il. «Il est du devoir des hommes politiques de créer un environnement culturel et une société au sein de laquelle les chrétiens et les membres des minorités religieuses se sentent en sécurité», martèle Nasir Saeed. (apic/fides/rz)

30 janvier 2015 | 14:48
par Raphaël Zbinden
Partagez!