International

Pakistan: une ONG chrétienne aide à créer de microentreprises

L’ONG chrétienne pakistanaise «Good Samaritan Resource Centre» aide les familles démunies de Faisalabad, à l’est du pays, à créer leur propre microentreprise.

Plutôt que de simplement donner de l’argent aux familles démunies de Faisalabad, l’ONG fondée par Rehan Masih, un travailleur social du district de Warispura, les aide à monter leur propre activité en leur fournissant le matériel nécessaire, rapporte le 3 juin 2021 Eglises d’Asie (Eda), l’agence d’information des Missions Etrangères de Paris.

Rehan Masih a fondé «Good Samaritan Resource Centre» en s’inspirant du Bon Samaritain. Il a ainsi répondu à l’esprit de la parabole et l’appel évangélique: «Prends soin de lui; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.» (Lc 10, 35).

Le Pakistanais aide notamment les personnes dans le besoin à se lancer dans de petites activités comme chauffeurs de rickshaws (voiturettes à trois roues, fréquemment utilisées pour le transport de personnes ou marchandises), commerçants, couturiers, coiffeurs, etc. Il a même fourni des vaches et des chèvres à ceux qui savaient les employer à profit.

«Ils m’ont aidé à me relever»

De nombreux bénéficiaires sont parvenus à se lancer dans des activités honorables et à survivre par eux-mêmes, au lieu de se retrouver à mendier dans les rues ou à crouler sous les dettes.

Rehan Masih évoque une dizaine d’autres familles qui souhaitent lui parler de leurs projets éventuels. «Dans une période difficile, ils m’ont aidé à me relever», se réjouit Irfan Masih, un homme handicapé qui voulait devenir tailleur. «Rehan Masih et son équipe m’ont trouvé une machine, du fil et du tissu». Aujourd’hui, il fabrique des uniformes scolaires et des vêtements pour hommes et pour femmes. Grâce à cette activité, il gagne environ 20 dollars US par jour, ce qui lui permet de faire vivre sa famille.

Un autre bénéficiaire, Niyamat Masih, explique qu’il travaillait autrefois comme agent de nettoyage dans plusieurs immeubles, quand il a entendu parler de Rehan Masih. Après plusieurs mois de préparatifs, l’ONG lui a fourni un rickshaw, avec lequel il fait désormais vivre sa famille. (cath.ch/eda/rz)

Au Pakistan, les rickshaws permettent à de nombreuses familles pauvres de gagner leur vie | © Guillem Vellut/Flickr/CC BY 2.0
3 juin 2021 | 11:24
par Raphaël Zbinden
Partagez!