Le pape François (Photo:Catholic Church of England/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0)
Vatican

Le pape envoie les pallotins en mission sur tous les fronts de la société

Une centaine de membres de la Société de l’apostolat catholique, plus connus sous le nom de pallotins, ont été reçus au Vatican par le pape François, le 10 octobre 2016. L’audience a eu lieu à l’occasion du 21e chapitre général de la congrégation fondée par saint Vincent Palloti. Le pape a confirmé aux pallotins qu’ils étaient indispensables aujourd’hui à l’Eglise pour ouvrir de nouveaux horizons.

Au cours de la rencontre organisée dans la salle Clémentine au Vatican, le pape François a encouragé chaque pallotin à poursuivre avec joie et espérance son chemin, soulignant que le charisme de Vincent Palloti (1795-1850), fondateur de la congrégation, porte des fruits abondants y compris pour notre époque.

Dans son discours, le pape a reconnu que la Société de l’apostolat catholique était encore porteuse du charisme de saint Vincent Palloti, offrant à l’Eglise de nombreux espaces, et ouvrant de nouveaux horizons.»En cela, vous êtes héritiers de l’exemple de vos nombreux confrères qui ont dédié leur vie au service des autres», a reconnu le pontife, confiant avoir connu des pallotins durant son service pastoral en Argentine. «J’en conserve un souvenir reconnaissant», a-t-il déclaré.

Une Église ›sans spectateurs’

Saint Vincent Palloti a réalisé que pour vivre en communion avec Dieu, le Christ modèle divin de l’humanité toute entière, doit être mis au centre, a encore déclaré le pape. Condition indispensable, selon lui, pour faire face aux violences quotidiennes et aux nombreux cœurs endurcis et désolés. C’est pourquoi, a insisté le Souverain pontife, chaque membre de la famille pallotine est appelé à poser comme fondements dans sa propre existence la personne du Christ, et la fidélité à Le suivre.

Pendant ses 32 ans d’activité pastorale à Rome, Vincent Palloti s’est engagé sur tous les fronts de la société, que ce soit auprès des ouvriers, soldats ou prisonniers, confessant les pauvres comme les papes et les cardinaux. Canonisé en 1963, saint Vincent Pallotti imaginait une Église ›sans spectateurs’, capable d’agir dans tous les secteurs de la société et de ne laisser personne de côté.

Présente sur les cinq continents, la Société de l’apostolat catholique réunit plus six mille prêtres, frères, sœurs et laïcs. Créée en 1835, elle contribue depuis à ranimer la foi et raviver l’amour parmi tout le peuple de Dieu et étendre la foi et l’amour au monde entier, selon les propres mots de son fondateur.  (cath.ch-apic/imedia/ah/mp)

Le pape François
10 octobre 2016 | 13:53
par Maurice Page
Partagez!