International

Pape François: «Celui qui prend soin des petits est du côté de Dieu»

Dans un message vidéo à l’occasion de l’inauguration d’une nouvelle structure pédiatrique à Bangui, en République centrafricaine,  le 2 mars 2019, le pape François a rappelé que «celui qui prend soin des petits est du côté de Dieu.»

En écho au voyage du pape à Bangui en 2015, la Fondation Bambino Gesù avait décidé de soutenir l’hôpital pédiatrique de Bangui en collaboration avec la nonciature apostolique et la gendarmerie vaticane. Ce projet s’inscrivait aussi dans le cadre du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde. Après deux ans de travaux, l’hôpital a été élargi. Le cardinal Konrad Krajewski, aumônier apostolique, Faustin-Archange Touadéra, ministre de la Santé du pays, ainsi que Pierre Somsé, maire de Bangui, étaient présents à cette inauguration.

«Je souhaite que [ce lieu] puisse devenir un centre d’excellence, où les enfants puissent trouver une réponse et un soulagement à leurs souffrances, avec tendresse et amour», a déclaré le pape. «Celui qui prend soin des petits est du côté de Dieu, et il vainc la culture de l’exclusion ! Rappelez-vous : dans le malade, il y a le Christ «, a encore exhorté le pontife en souhaitant que cet hôpital devienne un point de référence pour tout le pays.

En souvenir du voyage du pape en Centrafrique en 2015

Se remémorant son voyage de 2015, le pape a confié conserver dans le cœur la douleur de tant d’enfants mal nourris. «Cela ne doit plus arriver», s’est-il exclamé. Face à la souffrance des enfants, le pontife a avoué ne pas avoir d’explication et regarder seulement le crucifix en invoquant l’amour miséricordieux du Père pour tant de souffrance.

Le complexe pédiatrique de Bangui est le seul hôpital pédiatrique en République centrafricaine, prenant en charge 70’000 enfants chaque année. Dans ce pays ayant l’un des plus faibles indices de développement humain au monde, le conflit violent continue d’aggraver la situation de la population. (cath.ch/imedia/cg/mp)

Une jeune déplacée porte son enfant dans un camp de réfugiés de Bossangoa au Centrafrique
2 mars 2019 | 16:54
par Maurice Page
Partagez!