Vatican

Pape François: «Dieu nous invite à prier avec la confiance d'un enfant»

«Pour un chrétien, prier, c’est simplement dire Abba avec la confiance d’un enfant», a expliqué le pape François lors de l’audience générale dans la salle Paul VI le 16 janvier 2019. Le pontife a poursuivi son enseignement sur la prière du ‘Notre Père’.

Commentant le passage de la lettre de l’apôtre Paul aux Romains (Rm 8, 14-16), le successeur de Pierre a insisté sur l’expression ‘Abba‘, qui signifie ‘papa’ dans la langue du Christ et qui a été conservée en araméen dans les Ecritures. Pour le pape, ce mot d’enfant n’est pas un simple symbole mais la traduction de la tendresse infinie de Dieu.

Cette invocation filiale permet au croyant de ne plus considérer Dieu «comme un tyran à craindre», mais de voir en Lui un père en qui mettre sa confiance. Si le fidèle s’associe à ce mystère d’amour «intime et émouvant», il pourra alors prier en vérité le ‘Notre Père’. «Pour un chrétien, a affirmé le pontife, prier, c’est simplement dire Abba avec la confiance d’un enfant».

Et quand bien même l’un ou l’autre s’éloigne de Dieu, comme ce fut le cas pour le fils prodigue, ou se sent abandonné, il ne faut pas hésiter à se tourner vers ce Père. Car dans les «moments difficiles, nous pouvons encore trouver la force de prier à partir du mot Abba«. Fidèle à son amour, Dieu ne cache pas sa face à ceux qui se tournent vers Lui, «comme un enfant dans les bras de son Père».

«L’œcuménisme n’est pas une option»

Après sa catéchèse, le pape François a rappelé la tenue de la semaine de prière pour l’Unité des chrétiens du 18 au 25 janvier. «L’œcuménisme n’est pas une option», a-t-il lancé. «Nous sommes appelés à prier pour que tous les chrétiens redeviennent une seule famille cohérente avec la volonté divine». Son thème, a-t-il rappelé, est ‘Cherchez à être vraiment justes’.

Cet événement vise à «développer un témoignage commun et cohérent dans l’affirmation de la vraie justice et dans l’appui des plus faibles», a poursuivi le pape. Il faut par conséquent des «réponses concrètes, appropriées et efficaces». A l’occasion de cette semaine de prière, il présidera des vêpres dans la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs, à Rome, le 18 janvier, entouré de représentants de différentes confessions chrétiennes.

En saluant les pèlerins des différents pays, le pontife argentin a demandé aux Polonais de prier pour les jeunes qu’il rencontrera au Panama lors des Journées mondiales de la jeunesse. Il s’agissait en effet de la dernière audience générale avant son départ pour Panama le 23 janvier. Le pape sera de retour à Rome le 28 janvier. (cath.ch/imedia/pad/mp)

Le pape, lors de l'audience générale du 3 août 2016
16 janvier 2019 | 10:32
par Maurice Page
Partagez!