Vatican

Pape François: être «fermes et décidés» dans la recherche de la vérité sur les abus

Personne «ne peut se dispenser de se sentir ému» par les histoires de mineurs qui ont été victimes de différents types d’abus commis par des membres du clergé, a déclaré le pape François le 26 août 2018 lors de sa visite au sanctuaire de Knock, en Irlande.

Le pontife a débuté sa seconde journée en Irlande en se rendant au sanctuaire de Knock, à 180km à l’ouest de Dublin. Sous un temps maussade et venteux, il est d’abord passé en papamobile parmi les quelque 50’000 fidèles qui agitaient des drapeaux du Vatican et des bannières figurant l’agneau de Dieu. Puis ils s’est rendu à l’intérieur du sanctuaire, devant le mur des apparitions.  Il est resté quelques minutes en recueillement en silence avant de déposer un chapelet d’or.

Durant cette prière, a-t-il expliqué une fois ressorti sur le parvis, le pape a voulu confier à la Sainte Vierge «toutes les victimes d’abus» – en particulier les mineurs agressés sexuellement ou enlevés à leur mère – commis par des membres de l’Eglise en Irlande. Leur innocence a été volée et de plus ces victimes ont été abandonnées à leur blessure. Pour le pape, c’est une plaie ouverte qui exige d’être fermes et décidés pour faire la vérité et rendre la justice sur ces abus. Car personne «ne peut se dispenser d’être ému» par ces violences.

«J’implore le pardon du Seigneur pour ces péchés, pour le scandale et la trahison», a poursuivi le chef de l’Eglise catholique. Et dans sa prière, il demande à la Sainte Vierge d’intercéder pour la guérison des victimes et pour que tous les chrétiens s’engagent à ce que ces agressions ne puissent jamais se reproduire. Chacun, a-t-il ajouté spontanément, doit agir toujours avec justice pour réparer tant de violence. Ces propos ont été applaudis à plusieurs reprises par la foule.

Salutation aux Nord-Irlandais

L’évêque de Rome a en outre profité de sa visite à Knock pour adresser une salutation aux habitants d’Irlande du Nord, région septentrionale de l’île, toujours rattachée au Royaume-Uni. Il les a ainsi assurés de son affection et de sa proximité dans la prière. Surtout, le pape François s’est réjoui des progrès œcuméniques et de la croissance d’amitié entre protestants et catholiques irlandais.

Après avoir récité la prière de l’Angélus et donné sa bénédiction, le pontife a repris la route de l’aéroport de Knock pour rentrer à Dublin. Il y déjeunera à la nonciature avec sa suite, avant de célébrer dans l’après-midi la messe de clôture de la 9e Rencontre mondiale des familles. (cath.ch/imedia/xln/mp)

Le pape François se recueille au sanctuaire marial de Knock, en Irlande | capture d'écran Vatican Media
26 août 2018 | 13:35
par Maurice Page
Partagez!