Vatican

Pape François: Jésus est «l’unique médiateur» entre Dieu et les hommes

Le Christ est «l’unique médiateur» entre Dieu et les hommes, a affirmé le pape François le 26 décembre 2017. Le pontife a récité, depuis sa fenêtre du Palais apostolique, la prière de l’Angélus avec les pèlerins rassemblés place Saint-Pierre, à l’occasion de la fête de saint Etienne.

Pour le pape, il y a un lien très fort entre la commémoration de la mort de saint Etienne, premier martyr, et la fête de la nativité du Seigneur. Saint Etienne, a expliqué l’évêque de Rome, a été persécuté car il croyait fermement à la présence de Dieu au milieu des hommes. «Il savait que le vrai temple était désormais Jésus», le Verbe éternel.

Le Christ, la source de l’amour

Le message du Christ, a relevé le pape François, est en effet dérangeant. Il défie le pouvoir religieux mondain et appelle à la conversion. Jésus, a-t-il poursuivi, est venu sur terre, est mort et est ressuscité pour les hommes. Il est ainsi «l’unique médiateur» entre Dieu et les hommes, non seulement à l’heure de la mort, mais aussi à chaque instant de la vie. «Sans Lui, non ne pouvons rien faire», a lancé le pape.

Le Christ, a affirmé le pontife, est la source de l’amour. Il réconcilie donc les hommes avec Dieu le Père, mais aussi entre eux, en enlevant tout conflit ou ressentiment. A Son image et comme saint Etienne, les chrétiens sont donc appelés à mettre leur confiance dans le Père et à cultiver l’amour pour le prochain. C’est une attitude qui transforme la vie et la rend plus belle et fructueuse, a insisté le pape François.

La beauté d’être ensemble

Après la prière mariale, le successeur de Pierre a salué les pèlerins réunis sur la place saint-Pierre. Il a remercié pour les nombreux vœux reçus pour Noël et auxquels il ne pouvait pas tous répondre. Il a souhaité aux familles de «goûter la beauté» d’être ensemble, autour du Christ vivant, dans la paix et la sérénité.

Le pape a particulièrement salué un groupe de fidèles, celui du pèlerinage national ukrainien. Il les a assurés de sa bénédiction pour eux et leur pays. La veille, lors du message à l’occasion de la bénédiction Urbi et Orbi, il avait appelé à la fin des vives tensions en Ukraine. (cath.ch/imedia/xln/rz)

Saint Etienne a été le premier martyr de l'Eglise
26 décembre 2017 | 13:53
par Raphaël Zbinden
Angélus (155), Martyr (26)
Partagez!