Vatican

Pape François: «Le christianisme est une histoire de persécutions»

Beaucoup considèrent le christianisme comme une «menace à anéantir», explique le pape François dans un entretien accordé à la chaîne de télévision catholique italienne TV2000 qui doit être diffusé le 17 février 2020. Le pontife s’inquiète également de ces chrétiens trop propres qui ne sont finalement que des «déistes avec de l’eau bénite chrétienne».

Le pontife a une nouvelle fois été interviewé par le Père Marco Pozza, aumônier de la prison de Padoue, en Italie, dans le cadre d’une émission sur le Symbole des apôtres. L’idée de cette émission est de revenir à la racine des paroles de cette prière à travers des témoins actuels. En voici quelques extraits

«Le christianisme est persécuté», souligne ainsi le pape François sur la chaîne de la Conférence des évêques italiens. Son histoire est une «histoire de persécutions». Il existe en effet selon lui un procédé simple contre le christianisme, indique-t-il, le considérant comme une menace et visant à l’anéantir.

Par ailleurs, explique le successeur de Pierre, «quand je vois des chrétiens trop propres qui ont toutes les vérités, savent tout, l’orthodoxie, la doctrine vraie… ils sont incapables de se salir les mains pour aider les autres». A ces chrétiens, le pape leur dit: «Vous êtes des déistes avec de l’eau bénite chrétienne. Mais vous n’êtes pas encore arrivés au christianisme».

Certaines théories présentent un Dieu «abstrait, idéologique, une idée, parfait», explique également le pontife argentin. Elles souhaitent ainsi prouver l’existence de Dieu «comme si c’était mathématique», confie-t-il. A l’inverse, «les saints ont compris ce que c’est que croire en un Dieu qui est Père et non un Dieu Mandrake [un magicien de bandes dessinées créé en 1934] avec une baguette magique». (cath.ch/imedia/pad/mp)

Le diable derrière la persécution des chrétiens | Roman Hobler/Flickr/CC BY-SA 2.0)
7 février 2020 | 16:26
par I.MEDIA
Partagez!