Le sommet humanitaire mondial se déroule à Istanbul (Photo:Baptiste Garçon/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC-SA 2.0</a>)
Vatican
Le sommet humanitaire mondial se déroule à Istanbul (Photo:Baptiste Garçon/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0)

Le pape invite à prier pour le 1er sommet humanitaire mondial

22.05.2016 par I.MEDIA

A la veille du 1er sommet humanitaire mondial d’Istanbul, le 22 mai 2016, le pape François a invité à accompagner par la prière les participants, afin qu’ils s’engagent “à réaliser l’objectif humanitaire principal: sauver la vie de tout être humain, (…) en particulier les innocents et les plus fragiles“. A l’Angélus, le pape a rappelé que le Saint-Siège participait à ce sommet, avec le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin comme représentant.

Après avoir récité la prière mariale de l’Angélus, le pape François a aussi mentionné la journée de prière pour les catholiques de Chine, instaurée par Benoît XVI et fixée le 24 mai, mémoire liturgique de la Vierge “Auxiliatrice des chrétiens“, vénérée au sanctuaire de Shenshen, à Shanghai. “En cette Année sainte de la miséricorde, a souhaité le pape, que les catholiques chinois, avec tous ceux qui suivent d’autres nobles traditions religieuses, puissent devenir des signes concrets de charité et de réconciliation“ et promouvoir “une culture authentique de la rencontre et de l’harmonie de toute la société“.

Etre levain de miséricorde

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Xi Jinping, le contrôle des religions s’est fortement durci en Chine. La province du Zhejiang, à l’est du pays, a subi une vaste campagne de démolition des croix surmontant les temples protestants et les églises catholiques.

A l’occasion de la fête de la Très sainte Trinité, avant de réciter l’Angélus, le pape François a expliqué que l’Esprit Saint “nous guide dans les nouvelles situations existentielles (…) et nous aide à cheminer dans l’histoire en toute sécurité, enracinés dans l’Evangile, (…) avec une fidélité dynamique à nos traditions et habitudes“. Cette fête “nous invite à s’engager au quotidien, a poursuivi le pape, pour être levain de communion, de consolation et de miséricorde“. (cath.ch-apic/imedia/bl/rz)


Le pasteur Andrew Brunson, incarcéré en Turquie depuis le 7 octobre 2016 | © www.portesouvertes.fr

Le pasteur Andrew Brunson, au coeur de la crise entre les Etats-Unis et la Turquie

Les rapports entre le gouvernement chinois et l'Eglise catholique sont compliqués (Photo:Robert Ennais/Flickr/CC BY 2.0)

Chine: deux prêtres catholiques “souterrains“ renvoyés par les autorités

Actualités ›