Diocèse de Coire: Deux paroisses personnelles pour le rite tridentin

27.02.2012 par webmaster@kath.ch

Par souci pastoral

Coire, 27 février 2012 (Apic) L’évêque de Coire, Mgr Vitus Hunder a établi, le 22 février 2012, deux paroisses personnelles dans son diocèse. Ces paroisses sont destinées aux fidèles désireux de célébrer selon le rite tridentin.

Les paroisses de Marie Immaculée à Oberarth en Suisse centrale, et de Saint Maximilien Kolbe à Thalwil, dans le canton de Zurich ont été établies paroisses personnelles pour le rite extraordinaire, indique le porte-parole de l’évêché Giuseppe Gracia.

Mgr Huonder fonde sa décision sur le Motu proprio “Summorum Pontificum” de Benoît XVI de 2007, par lequel le pape facilite la célébration de la messe selon le rite préconciliaire.

Dans une lettre aux prêtres de son diocèse, Mgr Huonder précise que la création de paroisses personnelles doit mettre fin à une situation provisoire peu claire en droit canon. Dans ces régions, il y a en effet depuis des dizaines d’années des lieux où l’office est célébré selon le rite tridentin.

Besoins pastoraux au premier plan

Mgr Huonder précise dans sa lettre qu’il a eu, avant de prendre sa décision, des entretiens avec le Conseil presbytéral et le Conseil épiscopal. Il déclare pouvoir comprendre l’opposition de certains à la création de paroisses personnelles et leur “crainte de voir favorisée ’une Eglise dans l’Eglise’, de perpétuer ce qui pourrait mettre en danger l’unité”.

Pour lui, ces réserves ne sont cependant pas “aussi importantes que les besoins pastoraux des personnes qui, depuis si longtemps, vivent dans le provisoire et qui constituent une partie de notre diocèse.”

Les paroisses personnelles ne sont pas affectées à un territoire particulier. En Suisse, on les connaît dans le secteur de la pastorale en langue étrangère. Il s’agit, par exemple des missions italienne et espagnole en Suisse alémanique ou en Suisse romande.

Selon les observateurs, la décision prochaine de Rome au sujet de l’éventuelle réintégration des traditionalistes de Mgr Lefebvre pourrait aussi avoir influencé Mgr Huonder. C’est une main tendue aux personnes qui ne voudraient plus suivrent la Fraternité St Pie X dans le schisme. (apic/com/gs/js)


Mgr Vitus Huonder, évêque de Coire, est critiqué par des groupes catholiques de son diocèse (Photo:Alexandra Wey/Keystone)

Coire: Mgr Huonder poursuit l'Eglise catholique grisonne au Tribunal fédéral

Mgr Marian Eleganti, évêque auxiliaire de Coire (Photo:Georges Scherrer)

Critique d'Amoris laetitia: Mgr Eleganti a signé la lettre des évêques du Kazakhstan

Actualités ›