International

Paraguay: béatification de la carmélite 'Chiquitunga', apôtre des marginalisés

Le cardinal Angelo Amato préfet de la Congégation pour la cause des saints a béatifié le 23 juin 2018 à Asuncion, au Paraguay, Soeur Maria Felicia de Jésus au Saint-Sacrement, plus connue par son surnom de «Chiquitunga». La célébration a réuni plus de 50’000 fidèles dans le stade de la capitale.

Sœur Maria Felicia est une figure de sainteté très aimée des Paraguayens: elle est la première bienheureuse de cette nation. Et en son honneur, la journée du 23 juin 2018 a été déclarée «d’intérêt national» par le président du Paraguay, Horacio Cartes.

Maria Felicia Guggiari Echeverría, est née en 1925 à Villarica. Dans sa famille, on la surnomme «Chiquitunga» ce qui signifie «utile, simple, modeste». Dès l’âge de 16 ans, elle est très active dans l’Action catholique. Elle fait la catéchèse aux enfants, mais aussi aux étudiants et aux jeunes travailleurs. Elle intervient également dans des missions caritatives auprès des pauvres, des malades, des prisonniers et des personnes âgées. En 1950, elle se déplace avec sa famille dans la capitale, Asuncion. Elle en profite pour entrer à l’école normale, afin de devenir enseignante.

Fiancée avant de devenir religieuse

Dans l’organisation de l’Action Catholique, elle tombe amoureuse d’un jeune étudiant en médecine, Ángel Sauá Llanes. Maria Felicia s’interroge beaucoup et se demande si Dieu veut qu’elle se marie. La réponse lui vient d’Ángel Sauá lui-même: il confie à Maria Felicia son secret désir de devenir prêtre.

Les parents et les amis des deux jeunes sont persuadés qu’ils sont fiancés alors qu’Ángel se prépare à devenir prêtre et que Maria Felicia pense à la vie religieuse. En 1955, peu de temps après que Ángel a été accepté au séminaire, la jeune fille, alors âgée de 30 ans, entre au Carmel. En tant que religieuse, elle restera en contact avec son ‘fiancé’ et lui écrira de nombreuses lettres.

Après quelques années de vie religieuse, Maria Felicia contracte une hépatite infectieuse au début de l’année 1959 et doit être transférée au sanatorium. Après un bref répit, elle est à nouveau hospitalisée et meurt à l’âge de 34 ans, le 28 avril 1959.

Après l’angélus, 24 juin 2018, le pape François a évoqué la figure de «Chiquitunga». Le témoignage de cette jeune bienheureuse est une invitation pour tous les jeunes, en particulier Paraguayens, à vivre la vie avec générosité, mansuétude et joie», a-t-il souligné.  (cath.ch/ag/mp)

Soeur Maria Felicia de Jésus au Saint-Sacrement plus connue par son surnom de «Chiquitunga» | DR
25 juin 2018 | 13:30
par Maurice Page
Partagez!