Vatican

Paul VI “a donné sa vie“ pour l'Eglise, estime le cardinal Becciu

Pour le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, les canonisations le 14 octobre 2018 de Mgr Oscar Romero et du pape Paul VI veulent transmettre un «»message de sacrifice»« pour l’Eglise.

Le cardinal Becciu a exprimé sa joie de voir «»le pape de sa jeunesse»« canonisé. «»Tout comme Mgr Romero, le pape Paul VI (1963-1978) a donné sa vie pour l’Eglise»«, a déclaré le haut prélat. Cela apparaît en particulier «»dans ses initiatives qui le consumaient»« pendant son pontificat.

«»Fidèle au programme de sa première encyclique Ecclesiam Suam«», publiée en 1964, Paul VI a été «»le pape du dialogue»« de manière continuelle. La première encyclique du pape Paul VI a engendré une «»nouvelle mentalit黫 dans l»«Eglise. Elle a en effet permis de s»«ouvrir à toutes les réalités sociales et ecclésiales de l»«époque. Avec la «»passion de l»«évangélisation»«, a-t-il souligné, le pontife voulait porter à chaque homme la lumière et l»«amour du Christ.

Un visage «austère»

Le préfet de dicastère a également pointé la grande capacité du pape Paul VI à souffrir. «Cela se voyait notamment sur son visage» que certains considéraient «»austère»«. Pour le cardinal, cela tenait en vérité plus de sa «»conscience du mal, du péché et des souffrances»«.

Paul VI a certainement été le pape qui a «»le plus souffert»« du XXe siècle. Il a en effet été vivement critiqué pendant son pontificat «par la gauche comme par la droite»: il ne faisait «»pas assez de réformes»« pour certains quand il en faisait trop pour d’autres. Lors de la publication de l»«encyclique Humanae Vitae (1968), il savait qu»«il allait devenir «»impopulaire»«, mais il mettait cependant Dieu en «»première position dans sa conscience»«.

Humilité naturelle

Le prélat italien a également souligné «»l»«humilité naturelle»« du pontife, expression de son attitude intérieure. Cela s»«exprimait par des gestes spontanés, notamment lorsqu»«il embrassait le sol comme lorsqu’il se rendait à Milan, d’où il était originaire, ou quand il se mettait à genoux pour embrasser les pieds d’un métropolite orthodoxe.

Le préfet a par ailleurs expliqué que le corps de Paul VI demeurerait dans la crypte des papes, sous la basilique Saint-Pierre conformément à son souhait de rester sous terre exprimé dans son testament. En revanche, l’inscription ‘bienheureux’ sur son tombeau sera changé au profit de ‘saint’.

Entre 60’000 et 70’000 personnes seront présentes lors de la cérémonie de canonisation du 14 octobre, a informé le cardinal Becciu. Mgr Gregorio Rosa Chávez, évêque auxiliaire de San Salvador, a indiqué quant à lui que deux des frères de Mgr Romero seront présents à la cérémonie de canonisation, place Saint-Pierre. (cath.ch/imedia/ah/pad/rz)

Le pape Paul VI, Giovanni Battista Montini, a été canonisé le 14 octobre 2018
12 octobre 2018 | 09:56
par Raphaël Zbinden
Canonisation (136) , Paul VI (37)
Partagez!