Suisse

Peine de prison pour une femme ayant harcelé Mgr de Raemy

La justice valaisanne a condamné à trois mois de prison ferme une quadragénaire roumaine pour avoir harcelé pendant deux ans Mgr Alain de Raemy, évêque auxiliaire de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF), rapporte le 28 octobre 2019 le quotidien Le Nouvelliste. Le prélat fribourgeois s’est décidé à porter plainte lorsque la femme a commencé à importuner sa famille.

La Roumaine, décrite comme psychologiquement troublée, a abordé pour la première fois Mgr de Raemy lors d’une prière œcuménique pour la paix, à Genève, il y a un peu plus de deux ans. Elle a par la suite assisté à toutes les sorties publiques de l’évêque, l’interpellant à ces occasions. Elle téléphonait également constamment à l’évêché de LGF, intervenait sur la page Facebook du diocèse et envoyait à Mgr de Raemy de nombreux courriers et des cadeaux.

Harceleuse patentée

L’évêque a décidé de porter plainte lorsque la harceleuse a contacté plusieurs membres de sa famille. Elle est allée jusqu’à visiter la mère de l’ancien chapelain de la Garde suisse, âgée de 95 ans, qui vivait à Sion, après avoir réussi à s’introduire dans son immeuble.

L’évêque auxiliaire n’a pas été la seule victime de la Roumaine, qui a cinq condamnations de justice à son actif depuis 2012. Elle avait notamment déjà harcelé un prêtre du diocèse de LGF, le contraignant à un arrêt de travail.

La femme n’a pas de domicile fixe en Suisse et serait repartie en Roumanie suite à son interpellation. (cath.ch/nouv/lib/rz)

Mgr Alain de Raemy a subi de nombreux désagréments de la part de la harceleuse | © Pierre Pistoletti
29 octobre 2019 | 11:55
par Raphaël Zbinden
Partagez!