Le président péruvien Pedro Pablo Kuczynski cherche à entretenir de bonnes relations avec le pape. (Photo: Wikimedia Commons/Min.Rel.Ext./<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-SA 2.0</a>)
Vatican
Le président péruvien Pedro Pablo Kuczynski cherche à entretenir de bonnes relations avec le pape. (Photo: Wikimedia Commons/Min.Rel.Ext./CC BY-SA 2.0)

Pérou: Le président veut établir une relation familière avec le pape, son futur hôte

22.09.2017 par I.Media

Le président péruvien, Pedro Pablo Kuczynski, a été reçu en audience par le pape François le 22 septembre 2017 au Vatican. Lors de leur première rencontre, les deux hommes ont notamment évoqué le prochain voyage apostolique au Pérou, dans un contexte régional et interne difficile.

L’entretien de 25 minutes a porté entre autres sur “l’éducation des jeunes, la sauvegarde de l’environnement, le développement et la lutte contre la pauvreté”, selon le communiqué du Saint-Siège. Selon la presse du pays, la crise au Venezuela devait également être au programme des discussions.

Dans les jours qui ont précédé cette audience, le président péruvien, surnommé ‘PPK’, avait confié qu’il souhaitait établir une “relation familière” avec le pape, avant son voyage apostolique. Ceci afin que ce dernier soit accueilli “comme un ami” dans un pays qui connaît une crise politique. Le pape François se rendra au Pérou du 18 au 21 janvier 2018, après un passage par le Chili du 15 au 18 janvier.

Elu de justesse

Pedro Pablo Kuczynski a été élu de justesse président du Pérou en juin 2016. Sous son mandat, la République du Pérou a été consacrée au Sacré-Cœur de Jésus et au Cœur immaculé de Marie.

A l’issue de la rencontre privée, le chef d’Etat péruvien a présenté sa délégation, en particulier son ministre de l’éducation, Idel Vexler, en charge de l’organisation de la visite pontificale. Pedro Pablo Kuczynski a ensuite offert au pape un tableau de la Vierge qui défait les nœuds ainsi qu’un bâton de commandement en argent, de style Inca. (cath.ch/imedia/ah/ap/gr)


Une église gréco-catholique unie à Rome (à gauche) à côté d'une église orthodoxe, en Roumanie | © Jacques Berset

La Roumanie recevra la visite du pape François du 31 mai au 2 juin 2019

Mgr Jean-Pierre Vuillemin, nommé évêque auxiliaire de Metz par le pape et le président de la République. | © Diocèse de Saint-Dié-Des-Vosges.

France: un évêque nommé par décret présidentiel

Actualités ›