Colonisation juive en vieille-ville de Jérusalem | © Maurice Page
Suisse
Colonisation juive en vieille-ville de Jérusalem | © Maurice Page

Pétition de l'UDF pour déplacer l'ambassade suisse à Jérusalem

04.02.2018 par Maurice Page

L’Union démocratique fédérale UDF a lancé, le 31 janvier 2018, une pétition en ligne pour demander le transfert de l’ambassade de Suisse en Israël, à Jérusalem. Le parti d’émanation évangélique entend recueillir 15’000 signatures.

L’UDF rappelle que depuis sa fondation en 1975, le parti réclame le déplacement de l’ambassade de Suisse de Tel Aviv à Jérusalem. Il rappelle aussi que le congrès américain avait demandé la chose depuis 1995, mais qu’il a fallu attendre le président Trump pour la mettre en vigueur. Aux yeux de l’UDF, la décision américaine du 6 décembre dernier est “historique, juste et bonne”. Le parti de droite nationaliste souligne que dans les années 1950, après la fondation de l’Etat d’Israël, une quinzaine de pays avaient établi leur ambassade à Jérusalem.
Pour l’UDF, la volonté d’Israël de faire de Jérusalem sa capitale est ignorée par les autres Etats depuis 70 ans. Or le roi David, il y a 3’000 ans, en avait déjà fait la capitale de son royaume. Le parti exige donc du Conseil fédéral et du parlement un changement de paradigme pour reconnaître que Jérusalem appartient historiquement au peuple juif. Selon le parti, cette reconnaissance n’empêcherait pas une solution à deux Etats.
A ce jour, la pétition de l’UDF, disponible uniquement en allemand, a recueilli quelque 1’200 signatures. (cath.ch/mp)


Le franciscain Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem ¦ © Maurice Page

La loi "Israël, l’Etat-nation du peuple juif" violemment critiquée par le Patriarcat latin

Le Premier ministre Netanyahou dirige le gouvernement le plus à droite de l'histoire de l'Etat d'Israël (Photo: Rijksvoorlichtingsdienst)

Israël: "un jour triste et inutile pour la démocratie", pour le rabbin Rick Jacobs

Actualités ›