International

Pétition pour des «personae probatae» dans l'espace germanophone

Plus de 2’000 personnes avaient déjà signé le 8 novembre 2019 la pétition en ligne «Amazonien auch bei uns !» (l’Amazonie aussi chez nous!) qui demande, dans l’espace germanophone, tant l’accès à l’ordination sacerdotale d’homme mariés que le diaconat féminin.

La pétition a été lancée le 4 novembre par Paul Zulehner, prêtre catholique et professeur émérite de théologie pastorale de l’Université de Vienne. Le théologien autrichien ne parle pas de «viri probati», (des hommes mariés ayant fait leurs preuves), mais de «personae probatae», incluant ainsi femmes et hommes. La demande est adressée aux responsables d’Eglise des pays germanophones et au pape François. Elle s’inspire des propositions faites lors du Synode pour l’Amazonie, où les fidèles ont difficilement accès à l’eucharistie, en raison du manque de prêtres et des grandes distances.

Equilibre durable entre écologie et justice sociale

Le professeur Zulehner relève que le récent Synode pour l’Amazonie a été un événement historique pour l’Eglise mondiale. «Il apportera aussi du mouvement dans nos Eglises locales si ce ‘kairos’ (moment opportun) est utilisé maintenant ! Nous appelons donc les responsables ecclésiastiques des pays germanophones à faire au pape des propositions courageuses similaires (…). Nous demandons aux jeunes de nous soutenir dans cette démarche par leur engagement et leur courage!» La pétition invite aussi à s’engager personnellement à adopter un mode de vie qui protège l’environnement et pour une politique qui vise un équilibre durable entre écologie et justice sociale.

Les Conférences épiscopales interpellées

La pétition demande aussi aux Conférences épiscopales de faire des propositions courageuses au pape pour pallier la pénurie de prêtres. «Chez nous aussi il y a des communautés vivantes qui ont une ‘faim eucharistique’ que ‘les bergers sont responsables de satisfaire’, comme le dit le pape François».

A l’instar des évêques d’Amazonie, les évêques, en particulier ceux d’Allemagne, engagés sur un «chemin synodal», devraient également proposer que dans des cas concrets, des personnes qui ont fait leurs preuves dans les paroisses et qui sont proposées par elles, puissent avoir accès à l’ordination sacerdotale, en passant par la voie diaconale. «Les femmes devraient également avoir accès au diaconat. Car elles s’engagent pour l’Evangile, ont de l’expérience dans la direction de communautés vivantes, sont respectées et exercent des responsabilités dans les communautés», estime l’auteur de la pétition. (cath.ch/kap/be)  

Le théologien viennois Paul Zulehner | wikimedia commons Thaler Tamas CC BY-SA 4.0
8 novembre 2019 | 14:40
par Jacques Berset
Partagez!