International

Philippines: les crucifixions rituelles annulées

Les crucifixions traditionnelles qui se déroulent aux Philippines chaque année aux alentours de Pâques ont été annulées, rapporte le 12 mars 2020 CNN Philippines.

Le Vendredi saint, dans la région de San Fernando, au nord de Manille, des dizaines de personnes choisissent chaque année de se faire clouer sur une croix pour revivre la Passion du Christ.

La pandémie de Covid-19, qui a atteint l’archipel, a cependant contraint les autorités locales à annuler l’événement. «Il ne s’agit pas d’irrespect pour les pratiques et les croyances religieuses (des pénitents), nous voulons juste les protéger de la maladie qui pourrait les mettre en danger, eux et leur famille», s’est justifié Edwin Santiago, le maire de San Fernando.

Les crucifixions rituelles sont condamnées par la Conférence épiscopale philippine. Mais elles attirent de nombreux touristes locaux et étrangers. Les Philippines enregistrent au 12 mars 2020 près de 50 cas de contamination au coronavirus Covid-19. (cath.ch/cnn/rz)

Chaque Vendredi saint aux Philippines, des personnes se font réellement clouer sur des croix | © istolethetv/Flickr/CC BY 2.0
12 mars 2020 | 14:12
par Raphaël Zbinden
Coronavirus (391), Pâques (132), Philippines (122)
Partagez!