Pietro Parolin: Les chrétiens d'Irak sont «des experts du pardon»

Le cardinal Parolin s’est dit ému d’apprendre que beaucoup de chrétiens sont parvenus à pardonner «ceux qui les ont blessés», dans son homélie prononcée lors d’une messe célébrée à la cathédrale de Qaraqosh, au terme de son voyage en Irak du 24 au 28 décembre 2018, a annoncé le Saint-Siège le 28 décembre.

L’Eglise et le monde entier ont été témoins avec horreur des événements de l’été 2014, a déclaré le haut prélat. Ceux-ci ont obligé du jour au lendemain les chrétiens à tout quitter. «Comme la sainte famille de Nazareth, vous avez emprunté le chemin de l’exil pour mettre à l’abri la vie de vos enfants, un espoir pour l’avenir», et malgré tout, «vous n’avez pas renié votre foi», a-t-il souligné.

A chaque expérience tragique, Dieu «qui s’est fait chair» invite à donner une «réponse cohérente»: le pardon. Grâce au pardon, «nous surmontons le mal par le bien, nous transformons la haine en amour et rendons ainsi le monde plus sain», a affirmé le haut prélat. Dans cette optique, il est «émouvant d’apprendre que beaucoup ont pardonné à ceux qui les ont blessés», a-t-il confié avant d’ajouter: «vous êtes des experts en pardon».

«Nous nous demandons pourquoi il faut pardonner», a poursuivi le ‘numéro 2’ du Saint-Siège. «La réponse est très simple: c’est ce que Dieu fait». L’Evangile montre en effet l’importance du pardon, spécialement «pour construire un monde nouveau». Par conséquent, les chrétiens d’Orient sont appelés à offrir leur «précieuse contribution non seulement à l’Eglise, mais à l’ensemble de la société en tant qu’architectes de la réconciliation et de la paix, source de bien et de bénédiction pour tous». (cath.ch/imedia/ah/pp)

28 décembre 2018 | 16:50
par Pierre Pistoletti
Irak (188), Pietro Parolin (202)
Partagez!