International

Pologne: l'Eglise crée une fondation pour les victimes d'abus sexuels

L’Eglise catholique en Pologne a annoncé début octobre 2019 la création de la «Fondation Saint-Joseph», destinée à venir en aide aux victimes d’abus sexuels dans un contexte ecclésial. Le conseil d’administration de la structure est composé de représentants du clergé et de militants associatifs.

«La mise en place de la Fondation est une expression de la solidarité de l’Eglise en Pologne avec les victimes d’abus», a déclaré Mgr Wojciech Polak, délégué de la Conférence des évêques de Pologne pour la protection des enfants et de la jeunesse.

La Fondation Saint-Joseph sera co-dirigée par Marta Titaniec, activiste expérimentée au sein d’une association de défense des victimes, rapporte le site episkopat.pl. L’autre responsable est le prêtre Tadeusz Michalik, engagé depuis des années dans la prévention des abus dans le diocèse de Tarnow. La présence de personnes extérieures à l’Eglise est censée envoyer le message selon lequel la Fondation n’est pas une institution dépendante du clergé, mais qu’elle possède les contrôles et la transparence adéquats.

Aide et prévention

Les activités de la Fondation se déploieront dans toute la Pologne. Elle fournira divers types d’aide aux victimes en coopération avec les diocèses et avec les associations de la société civile actives dans ce domaine. Un coordinateur pour la Fondation sera nommé dans chaque diocèse.

Ultérieurement, un réseau d’experts, comprenant des psychologues, des éducateurs, des juristes et des prêtres sera développé. Il devrait donner lieu à un centre d’aide spécialisé. La Fondation fournira également des possibilités d’études pour les victimes voulant se former professionnellement. Des actions de prévention des abus sont en outre prévues. Le financement de la Fondation doit dans un premier temps être assuré par les diocèses de Pologne.

Le pays a été récemment marqué par plusieurs scandales d’abus sexuels dans l’Eglise. Un film documentaire sorti en mai 2019 avait notamment documenté des négligences flagrantes dans la gestion des prêtres abuseurs par les autorités de l’Eglise et de l’Etat. (cath.ch/episkopat/rz)

Mgr Wojciech Polak a exprimé la solidarité de l'Eglise en Pologne avec les victimes d'abus sexuels (Lukasz19930915)
11 octobre 2019 | 16:44
par Raphaël Zbinden
Abus sexuels (583), Pologne (106)
Partagez!