Vatican

Le populisme au cœur des échanges entre le pape François et le président allemand

Le pape François a reçu en audience le président de la République fédérale d’Allemagne, Frank-Walter Steinmeier, au palais apostolique le 9 octobre 2017. Selon la radio allemande ARD, ils ont notamment échangé sur le thème du populisme en Europe, après la nouvelle donne électorale en Allemagne.

Durant leur entrevue, d’une durée de 55 minutes, les deux hommes ont abordé la question des dernières élections en Allemagne, a confié le président allemand à la radio allemande ARD après la rencontre. Le pape semblait très informé des résultats, a-t-il déclaré. Frank-Walter Steinmeier a également indiqué avoir parlé avec le pape François des populismes en Europe.

Les élections fédérales allemandes pour le renouvellement du Bundestag se sont tenues le 24 septembre dernier. L’Union chrétienne-démocrate (CDU) d’Angela Merkel a remporté ce scrutin avec 32,93% des voix. A noter toutefois l’arrivée de 94 députés de Alternative pour l’Allemagne,(AfD) parti de la droite radicale allemande. Une première depuis la Seconde Guerre mondiale.

Œcuménisme et culture de l’accueil

Les deux responsables se sont par ailleurs réjouis des bons rapports entre le Vatican et l’Allemagne ainsi que des collaborations entre l’Eglise et les institutions du pays, informe un communiqué du Saint-Siège.

Ils ont ensuite souligné les aspects positifs du dialogue interreligieux et œcuménique dans le pays, notamment entre protestants et catholiques lors des commémorations des 500 ans de la Réforme luthérienne, précise le communiqué. Le président allemand, lui-même luthérien, est marié à une catholique, Elke Büdenbender.

Le chef d’Etat allemand et le pontife ont également évoqué les migrations en Europe et la promotion d’une culture de l’accueil et de solidarité.

A l’issue de cette rencontre, le pape François a remis au chef d’Etat allemand une médaille à l’effigie de saint Martin. Ce dernier a offert au chef de l’Eglise catholique un livre d’emblèmes du XVIIe siècle «afin d’orner sa bibliothèque privée». Un livre d’emblèmes est un type d’ouvrage illustré de gravures profanes ou religieuses, très prisé en Europe au XVIe et XVIIe siècles.

Après cette audience, le président allemand a été reçu par le secrétaire d’Etat du Saint-Siège, le cardinal Pietro Parolin, accompagné du secrétaire pour les relations avec les Etats, Mgr Paul Richard Gallagher. (cath.ch/imedia/ah/mp)

Le président de la République fédérale d'Allemagne, Franck-Walter Steinmeier (photo domaine public)
9 octobre 2017 | 14:48
par Maurice Page
Partagez!