Vatican

Pourquoi le verdict du procès contre le cardinal George Pell n'est-il pas connu?

Selon plusieurs médias, un jury populaire australien aurait reconnu le 11 décembre 2018 le cardinal George Pell, préfet du Secrétariat pour l’économie, coupable d’abus sexuels anciens. Toutefois, le verdict demeure pour l’instant secret et ne peut être confirmé. Décryptage.

En juin 2017, le cardinal Pell avait annoncé son départ de Rome pour «laver [s]on nom» devant la justice de son pays d’origine, l’Australie, qui l’accusait d’abus sexuels. Le 12 décembre 2018, le média américain Daily Beast annonçait qu’un jury avait conclu la veille à la culpabilité du haut prélat, le reconnaissant coupable d’abus sexuels sur deux enfants de chœur à la fin des années 1990.

La justice australienne a émis toutefois une ordonnance de restriction sur le procès. A cause de la notoriété de l’accusé, a-t-il estimé, une publicité autour des débats et décisions pourrait porter préjudice en cas d’un nouveau procès. Les médias australiens ont donc une totale interdiction d’informer sur le sujet.

Une interdiction respectée

«Une personne de très haut niveau a été reconnu coupable mardi [11 décembre] d’un crime sérieux, mais nous sommes dans l’incapacité d’informer sur son identité à cause d’une ordonnance de restrictions», s’est ainsi agacé le site d’information australien The Age le 12 décembre. Cette interdiction est également respectée par les agences de presse internationales, en raison des risques de poursuites judiciaires contre leur branche australienne.

Pour sa part, le Vatican a refusé de s’exprimer sur le sujet. Le Saint-Siège a «le plus grand respect» pour les autorités judiciaires australiennes et «nous respectons» cette ordonnance de restriction qui «impose le silence», a ainsi déclaré Greg Burke, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, le 12 décembre. Pour l’heure – bien qu’en «congé» depuis près de 18 mois – le cardinal Pell demeure préfet de l’important Secrétariat pour l’économie.

La sentence suite au verdict établi le 11 décembre devrait être connue en février 2019. Si la culpabilité du cardinal est effectivement reconnue, celui-ci pourrait faire appel et un nouvel procès devrait alors s’ouvrir aux alentours du mois de mars. (cath.ch/imedia/xln/gr)

Le cardinal George Pell fait face à un avenir incertain
14 décembre 2018 | 16:22
par Grégory Roth
George Pell (53), Procès (45)
Partagez!