"Les réfugiés sont nos frères", a rappelé le pape François(Photo:CAFOD Photo Library/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC-ND 2.0</a>)
International
"Les réfugiés sont nos frères", a rappelé le pape François(Photo:CAFOD Photo Library/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)

Le primat de Pologne ne veut pas de prêtres aux manifestations antiréfugiés

19.10.2017 par Maurice Page

Le primat de Pologne, Mgr Wojciech Polak, archevêque de Gniezno, menace de suspendre tout prêtre qui participerait à une manifestation contre les migrants.

“Tout prêtre qui assistera à une manifestation antiréfugiés à Gniezno sera suspendu”, a déclaré l’archevêque dans le dernier numéro de l’hebdomadaire catholique de Cracovie Tygodnik Powszechny. Pour Mgr Polak, l’Evangile engage les chrétiens à aider les gens dans le besoin. Par conséquent, les croyants devraient accepter les réfugiés. “Il ne s’agit pas d’ouvrir les frontières sans aucun contrôle, mais il est sage d’aider ceux que nous pouvons et devons soutenir. Ce n’est pas un danger pour nous.”

Invoquant des raisons de sécurité, le gouvernement national conservateur polonais et, selon les sondages, la majorité de la population rejettent globalement l’admission des réfugiés. De son côté, l’Église catholique encourage notamment l’accueil des victimes de la guerre en Syrie.

La position de l’Eglise polonaise n’empêche pas certains prêtres ou religieux d’attiser la xénophobie et l’antisémitisme. Ainsi en en 2016, après un sermon incendiaire, le Père lazariste Jacek Miedlar avait été sanctionné par sa congrégation, qu’il a ensuite quittée. (cath.ch/kna/mp)


Les vitraux de sainte François-Xavière Cabrini, dans l'église éponyme de New-York (Photo: DR)

Les migrants ont avant tout besoin de Dieu, explique le pape François

Les réfugiés syriens fuient un pays dévasté (Photo: Caritas Internationalis)

La CES soutient la réinstallation des réfugiés en Suisse

Actualités ›