L'association brésilienne Sao Martinho tente de redonner le sourire aux enfants des rues | © Oliver Kuhn/Caritas Suisse
Suisse
L'association brésilienne Sao Martinho tente de redonner le sourire aux enfants des rues | © Oliver Kuhn/Caritas Suisse

Prix Caritas à l'aide aux enfants des rues au Brésil

13.06.2019 par Raphaël Zbinden

Le Prix Caritas 2019 a été décerné à Lucerne, le 12 juin 2019, à Frei Adailson Quintino dos Santos et Lucimar Correa de l’organisation brésilienne São Martinho, qui lutte pour la protection des plus jeunes et les droits de l’enfant au Brésil.

Pascale Baeriswyl, secrétaire d’État au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), a rendu hommage à l’engagement des lauréats, rapporte Caritas Suisse dans un communiqué. Frei Adailson Quintino dos Santos est directeur et Lucimar Correa coordinatrice de l’association “Associação Beneficente São Marthino”. Depuis plus de 30 ans, cette organisation s’engage en faveur de la protection et des droits des enfants et des jeunes défavorisés de Rio de Janeiro et pour leur intégration sociale. Dans cette métropole de douze millions d’habitants, des milliers d’enfants et d’adolescents vivent dans la rue ou dans des bidonvilles, les favelas. Ils sont exposés à la violence, aux abus sexuels, à la criminalité et aux drogues.

Approche différenciée

L’organisation São Martinho et son équipe de travailleurs sociaux, d’enseignantes, de psychologues et d’avocates adopte une approche systématique et simultanément différenciée, selon la situation des enfants. L’organisation les aide à répondre aux besoins de la vie quotidienne. Dans les deux centres de São Martinho, les enfants et les adolescents bénéficient d’un conseil social et juridique ainsi que d’un accès à diverses activités de loisirs. Des matières scolaires de base leur sont également dispensées afin de les préparer à une formation professionnelle.

Une institution d’excellence au Brésil

São Martinho défend en outre la protection et les droits des enfants et des jeunes sur le plan sociopolitique et scientifique. C’est pourquoi São Martinho est devenue une institution d’excellence reconnue non seulement à Rio de Janeiro, mais partout au Brésil, grâce à sa compétence et sa cohérence. L’ approche socio-éducative de l’organisation fait figure d’exemple dans l’ensemble du Brésil.

Chaque année, le Prix Caritas, décerné par l’œuvre d’entraide catholique du même nom, honore des personnalités qui se distinguent par leur haut niveau de compétence professionnelle et leur engagement humain, ainsi que par leur action novatrice à long terme. Il est doté d’une somme de 10’000 francs bénéficiant à un projet des lauréats. (cath.ch/com/rz)

 


L'Amazonie brésilienne fait face à une grave déforestation, accélérée depuis l'arrivée au pouvoir de Jair Bolsonaro. André Karipuna, le frère d'Adriano, dans la selva | © Rogério Assis, Greenpeace

Les Indiens d'Amazonie dans le collimateur de Bolsonaro

Le navire hôpital 'Pape François' sillonnera l'Amazone | DR

Le navire hôpital 'Pape François' sillonnera l'Amazone

Actualités ›