Rome: l’Eglise opposée à la chanteuse «Madonna» (050790)

Un spectacle «d’une vulgarité sans limites»

Rome, 5juillet(APIC) Le spectacle de la chanteuse américaine Madonna suscite de vives critiques de la part de l’Eglise catholique en Italie. Pourtant il sera présenté à Rome dans le courant de ce mois. «Nous les avons

déjà vus et revus, les crucifix de Madonna. Il est étonnant de voir comment

ils peuvent encore constituer une nouvelle, sinon par le fait que les nouvelles mises en scène, outre les symboles évoqués et les valeurs qu’ils expriment, offensent le bon goût». C’est ainsi que l’agence Sir (Service

d’information religieuse), proche de la Conférence épiscopale italienne,

attaque «Blond ambition», le dernier spectacle de la chanteuse, qui fait

une actuellement une tournée européenne.

Le nouveau spectacle de la vedette italo-américaine sera présenté à Rome

au cours de ce mois. Le Sir parle d’»impuissance éducative d’une certaine

manière de faire spectacle» et ajoute: «Voici de nouveau Madonna, voici de

nouveau le business de la «rock star» avec un apparat renouvelé, mais avec

les mêmes contenus de fond, tellement usés qu’ils apparaissent désormais

poignants dans leur pauvreté».

Dans une interview accordée au quotidien italien»La Stampa», Mgr Virgilio Levi, ancien vice-directeur de l’»Osservatore romano» et responsable du

Service de communication sociale du vicariat de Rome qualifie le show de

Madonna de «spectacle d’une vulgarité sans limites, parce qu’on ne mêle pas

les choses sacrées et les choses profanes». Un groupe de catholiques, «Famiglia Domani», a écrit au maire de Rome et au vicaire du pape à Rome, le

cardinal italien Ugo Poletti pour protester et demander à ce dernier

«d’user de tout son prestige ou de toute son influence pour empêcher que ce

spectacle honteux se déroule à Rome, une ville si chère aux yeux de millions de catholiques».

Ce n’est pas la première fois que Madonna fait l’objet de protestations

émanant de milieux catholiques en Italie. Pensons aux oppositions manifestées à l’égard du video clip «Like a Prayer». Certains font cependant remarquer que ces critiques, qui trouvent toujours de la place dans la presse

italienne, ont souvent un effet contraire et augmentent justement le succès

de la chanteuse. (apic/jt/cor)

5 juillet 1990 | 00:00
par webmaster@kath.ch
Partagez!