International

Royaume-Uni: Les évêques fustigent les embryons à trois ADN

Londres, 4 février 2015 (Apic) Les dirigeants religieux du Royaume-Uni ont récemment fustigé la décision du Parlement autorisant l’implantation du matériel génétique d’une tierce personne dans des embryons.

Les députés britanniques ont autorisé le 3 février 2015 la conception de bébés à partir de trois ADN différents, afin d’éviter la transmission de certaines maladies graves. L’opération in vitro consiste à retirer les mitochondries de la mère porteuse de problèmes génétiques et à les remplacer par celles, saines, d’une autre femme. Le Royaume-Uni est le premier pays à valider ce procédé.

Mgr John Sherrington, du département pour la responsabilité et la citoyenneté de la Conférence des évêques catholiques d’Angleterre et du Pays-de-Galles, a regretté que les députés aient pris une décision sans ambigüité, rapporte le journal catholique britannique The Tablet. Ceci malgré les craintes «véritables et considérables» de beaucoup que la procédure puisse mener à la destruction d’embryons humains.

Traitement ou élimination?

«L’Eglise reconnaît les souffrances que les maladies mitochondriales provoquent et espère l’apparition de méthodes alternatives de traitement, a déclaré le prélat. L’Eglise reste cependant opposée au principe de ces procédures qui impliquent la destruction d’embryons humains. Il est ici question d’une vie humaine en potentialité, provenant d’un père et d’une mère. Cette vie doit être respectée et protégée dès sa conception et ne peut pas être utilisée comme n’importe quel matériau à disposition».

Mgr John Keenan, évêque catholique de Paisley, dans le sud de l’Ecosse, a souligné que la technique n’était pas un traitement. «Cela cherche plutôt à éliminer du genre humain toute personne affectée par certaines conditions. Le fait de détruire ceux qui possèdent une maladie particulière et présenter ça comme un traitement ou un progrès est totalement mensonger et définitivement non éthique», a-t-il martelé. (apic/tab/rz)

(Image: Mehmet Pinarci/Flickr/CC BY 2.0)
4 février 2015 | 14:36
par Raphaël Zbinden
Embryon (4) , Génétique (3) , Grande-Bretagne (22) , Pro-vie (12)
Partagez!